Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan

Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan

31 août 2020

Le Kirghizistan est une destination parfaite pour les treks avec sa nature immaculée et ses montagnes géantes. Mais c’est aussi un pays où l’on doit consacrer du temps à la découverte de la culture, car cette terre de nomades a conservé des traditions uniques et authentiques qui ne manqueront pas de vous émerveiller ! En plus de programmer des activités culturelles, comme des spectacles folkloriques, une visite d’une fabrique de feutre ou une démonstration de montage de yourte, vous pourrez participer à quelques grands événements qui permettent de comprendre la culture locale en un clin d’oeil. Voici notre sélection des fêtes et festivals à voir lors d’un voyage au Kirghizistan :

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

La fête de l’indépendance

A la fin de l’été, chaque 31 août, le Kirghizistan célèbre son indépendance, acquise de l’Union Soviétique en 1991. C’est ce moment qui a marqué la création du Kirghizistan tel qu’on le connait aujourd’hui, offrant une terre indépendante à ce peuple nomade unique. Cette grande date est fêtée dans la capitale Bichkek sur la place centrale Ala-Too et dans tous ses parcs. A l’occasion, des spectacles de danse et de musique traditionnelle et contemporaine sont organisées pour les habitants de la ville. Dans les stades, des jeux équestres (Kok-Boru, lutte, courses...) animent la journée. Les parcs accueillent des groupes de musique amateurs et de nombreux stands et yourtes, où l’on peut s’acheter des souvenirs et déguster des spécialités locales en bonne humeur. Enfin, la journée se clôt avec un impressionnant feu d’artifice au coeur de la capitale : c’est donc la meilleure journée de l’année pour découvrir Bichkek en fête !

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Le Nouvel An

Comme en Russie et dans les autres pays de l’espace post-soviétique, le Nouvel An se fête grandiosement – pendant près de dix jours ! Ces fêtes de fin d’année sont d’autant plus belles qu’elles sont souvent accompagnées d’importantes chutes de neige et d’un paysage digne d’un conte de fée. La place centrale de Bichkek s’orne d’un immense sapin et de belles décorations. Le 31 se fête en famille : après un saut dans le banya (sauna), on se met à table seulement après minuit. Tout le monde fait son propre feu d’artifice pour accueillir la nouvelle année.

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Nowruz

Fêtée le 21 mars, Nowruz (ou Nooruz) est le nouvel an perse. C’est sûrement la fête la plus importante en Asie centrale et l’un des meilleurs moments de l’année pour découvrir pleinement la culture locale. Toutes les villes et villages sont alors en fête : on peut y voir des spectacles traditionnels, des concerts, des jeux nomades. Surtout, il faut goûter au Sumalak, le plat traditionnel de Nowruz qui se prépare pendant près d’une journée ! On partage de délicieux repas avec ses proches pour accueillir la nouvelle année et le printemps dignement. Un séjour pour Nowruz au Kirghizistan est l’occasion parfaite de rencontrer les locaux et les traditions.

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Le festival des shyrdaks

En juin, le petit village d’At-Bashy dans la région de Naryn accueille un festival haut en couleurs : celui des shyrdaks, tapis traditionnels kirghizes. Ces tapis en feutre sont très importants pour les locaux, puisqu’ils symbolisent les voeux d’une mère à ses enfants. Chaque forme, chaque couleur a une signification. Faits main, ces tapis demandent beaucoup de temps aux femmes créatrices, et ce savoir-faire est d’ailleurs inscrit au Patrimoine immatériel de l’Unesco. Le festival d’At-Bashy expose des centaines de tapis sublimes qui sont d’ailleurs à vendre si vous souhaitez remporter un souvenir. On peut aussi y voir des spectacles, des concours de jeux nomades, et des jolies yourtes où manger des plats locaux.

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Le festival de fauconnerie

C’est le village de Bokonbayevo, sur la rive sud du lac Issyk Kul, qui accueille chaque année le festival de fauconnerie. Tenu généralement début aôut, ce festival est l’occasion d’admirer les plus beaux aigles et faucons du pays, parfaitement entrainés à la chasse par leurs maitres et amis kirghizes. En plus des démonstrations de chasse à l’aigle, on peut y voir des jeux traditionnels avec des aigles et d’autres coutûmes nomades, dans un cadre magnifique entre lac et montagnes.

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Les jeux nomades

Ne ratez pas l’occasion de découvrir les jeux nomades lors de votre voyage au Kirghizistan. Véritable témoin de la culture passée des Kirghizes, ces jeux et sports restent très importants dans le Kirghizistan d’aujourd’hui, pratiqués lors de grandes fêtes et événements. Le plus connu est bien évidemment le Kok-Boru, jeu équestre où les cavaliers en équipe doivent placer un mouton ou une chèvre dans un but, mais il en existe bien d’autres : courses, lutte, compétitions, tir-à-l’arc... Ces jeux impressionnants uniques à la culture nomade d’Asie centrale permettent de découvrir de grandes traditions. Le plus grand festival des jeux nomades est le World Nomad Games, une sorte de Jeux Olympiques Nomades initiée par le Kirghizistan en 2014. Ce rassemblement a lieu tous les deux ans (la prochaine édition sera en Turquie). Depuis, le Kirghizistan organise annuellement les jeux nomades nationaux dans une région du pays. Mais tous les étés, Son Kul, Issyk Kul, l’Alay et d’autres régions du pays organisent aussi leurs propres festivals de jeux nomades, alors vous aurez de nombreuses occasions d’admirer ces sports !

  Les fêtes et festivals à voir au Kirghizistan  

Le festival Kol Fest

La rive sud du lac Issyk Kul accueille chaque été, généralement fin juin, un festival hors du commun. Le Kol Fest est un festival de musique qui allie parfaitement modernité et traditions : on peut y découvrir de la musique traditionnelle mais aussi une superbe affiche de scène alternative (rock, reggae, indie, electro...), participer à des cours de yoga, découvrir la culture kirghize... Tout cela avec les sommets blancs du Tian Shan et l’immense Issyk Kul en toile de fond.

Marion Biremon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41