Six musées à visiter au Kirghizistan

Six musées à visiter au Kirghizistan

21 juil. 2020

On visite avant tout le Kirghizistan pour ses montagnes sans fin, sa nature intacte et sa culture nomade. Terre d’aventures, c’est une destination idéale pour partir en trek, faire des randonnées à cheval, se réjouir des paysages et des animaux spectaculaires et s’émerveiller d’une culture authentique. Mais si vous avez quelques heures de libre dans votre programme de voyage, prenez le temps de visiter l’un de ces musées pour en apprendre plus sur l’histoire, la culture et l’art kirghizes :

Le musée des beaux-arts à Bichkek

C’est sûrement le musée le plus intéressant à visiter dans la capitale kirghize. Le musée des beaux-arts de Bichkek, situé dans le centre-ville en face du ballet, est un grand bâtiment soviétique qui attire rien que pour son architecture. Sur deux étages, le musée affiche un peu de tout : des tableaux soviétiques, des habits traditionnels et même des sculptures romaines. En fait, la plupart des oeuvres du musée ont été offertes au Kirghizistan par les plus grands musées russes, ce qui explique cette diversité. Pour les visiteurs étrangers, le musée permet d’admirer en un coup d’oeil l’art soviétique et kirghize moderne, des scènes de l’épopée de Manas, et une jolie collection d’objets en feutre, art traditionnel kirghize. Au rez-de-chaussée, une exposition temporaire permet de se familiariser avec la scène artistique contemporaine kirghize.  

  Six musées à visiter au Kirghizistan  

La tour Burana

Magnifique complexe historique à ciel ouvert, le site de Burana est à voir absolument lors de son voyage au Kirghizistan. Un minaret d’un vingtaine de mètres se tient en toute beauté devant les montagnes enneigées des Tian Shan. Centre de l’une des plus grandes villes des Qarakhanides et haut lieu de pèlerinage, Burana est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Le complexe abrite aussi d’anciens objets retrouvés dans la région lors de fouilles archéologiques, dont des pétroglyphes, des tombes « balbals », ou des canalisations.

  Six musées à visiter au Kirghizistan  

Le complexe Ruh-Ordo à Cholpon-Ata

Cet étonnant musée situé au bord du lac Issyk Kul vaut vraiment le détour. Construit en 2002, le centre spirituel de Ruh-Ordo défend l’harmonie et la paix entre les religions dans un cadre exceptionnellement serein. Cinq chapelles blanches et identiques symbolisent les plus grandes religions du monde (catholicisme, orthodoxie, judaisme, islam, bouddhisme) en union. Des statues disposées dans le joli parc représentent les oeuvres du grand écrivain kirghize Chingiz Aitmatov, alors qu’un hall d’exposition affiche une série de magnifiques tableaux kirghizes ainsi que des objets traditionnels (coiffes, yourtes...). L’été, profitez d’une visite guidée gratuite pour en apprendre plus sur la culture nomade.

  Six musées à visiter au Kirghizistan  

Le musée des pétroglyphes à Cholpon-Ata

Le musée des pétroglyphes est un incontournable lors d’un voyage autour du lac Issyk Kul au Kirghizistan. Cet immense complexe historique en plein air, profitant d’une vue plongeante sur le lac, expose des milliers d’anciens dessins rupestres. Ceux-ci représentent généralement des scènes de chasse, des léopards de neige, ou des caravanes de chameaux. A travers ces dessins gravés dans l’éternité, on remonte les pages de l’histoire à la rencontre des anciennes tribus qui habitaient le territoire kirghize. D’ailleurs, cet étonnant jardin de pierres contient aussi des sites rituels chamaniques.

Le musée historique de Karakol

Au centre-ville de Karakol, un petit musée historique et culturel cache de nombreux trésors. C’est un endroit charmant pour se familiariser avec l’histoire et la culture du Kirghizistan. Une première salle affiche quelques vestiges archéologiques trouvés dans la région et dans les profondeurs de lac (qui cache même une ville entière !). Plusieurs salles sont dédiées à la culture nomade, avec une yourte traditionnelle, les vêtements des nomades, les instruments et les coiffes des femmes. Une autre salle expose des animaux empaillés. Mais le plus intéressant dans ce petit musée est l’exposition de photos d’Ella Maillart, exploratrice suisse du début du XXième siècle. Ses photos en noir et blanc montrent le début de l’urbanisation au Kirghizistan, les immenses montagnes et glaciers de Karakol, et la vie nomade. C’est surtout très intéressant de comparer le Kirghizistan et l’Ouzbékistan à la même époque pour comprendre la différence entre ces cultures nomades et sédentaires.

  Six musées à visiter au Kirghizistan  

Le musée de Sulaiman Too à Osh

Site sacré du sud du Kirghizistan, la montagne de Sulamain Too à Osh figure aussi parmi le patrimoine mondial de l’Unesco. Un musée historique est creusé directement dans sa falaise. Celui-ci abrite des collections assez diverses : tableaux, sculptures, céramiques du 11ième siècle, animaux empaillés... Il est surtout important pour ses explications religieuses, car c’est dans ce musée que l’on peut comprendre les légendes et les croyances liées aux sites sacrés de Sulaiman Too. Une plateforme d’observation permet aussi de profiter d’une superbe vue sur la ville d’Osh.

Marion Biremon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41