Sulaiman-Too

Du haut de ses 175 m la montagne de Sulaiman Too veille toujours sur la vallée fertile de la Fergana et sur la ville de Osh qui, au Moyen Age, fut une étape majeure au carrefour d’importantes routes de la soie. Formant l’arrière plan de la cité, ses 5 pics constituèrent durant longtemps un véritable point de repère pour les voyageurs.

Premier site du Kirghizistan intégré au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009, Sulaiman Too est reconnue comme « paysage spirituel exceptionnel qui reflète à la fois des croyances islamiques et pré-islamiques ».

Il vous faudra grimper un escalier aménagé pour découvrir les secrets de cette montagne sacrée et profiter également d’un point de vue superbe sur la ville et la vallée.

 

Un peu d’histoire

Pendant plus d’un millénaire, Sulaiman Too a été vénérée comme montagne sacrée. La plus ancienne mention y faisant référence fut découverte dans un texte chinois du 13e siècle évoquant une ville Davan (fournissant des chevaux) dans une montagne très révérée. Au 15e siècle, elle fut connue sous le nom farsi de Bara-Kukh (« belle montagne »). Ce n’est qu’au début du 18e siècle que son nom actuel apparut - né d’une légende arabe parlant du séjour dans la montagne du prophète Sulaiman - et seulement à partir du 19e siècle que plusieurs témoignages attestèrent de son importance religieuse pour les musulmans et de ses lieux de culte aux vertus curatives. A partir de cette période, différentes missions scientifiques s’employèrent à étudier légendes, folklore, rituels et autres caractéristiques rattachées à ses flancs, grottes et crevasses.

Si le lien de Sulaiman Too avec l’Islam est aujourd’hui indéniable, les spécialistes considèrent qu’elle a pu être un lieu de culte dès l’âge de Bronze.

A l’époque soviétique, des efforts furent entrepris pour anéantir toutes pratiques religieuses sur la montagne et la transformer en lieu de promenade. Pour autant, malgré l’installation d’une plateforme d’observation, la démolition de sanctuaires ou encore l’ouverture d’un restaurant dans la grotte naturelle de Rusha-Unkur transformé par la suite en musée, Sulaiman Too accueille toujours des pélerins et conserve encore 17 sites rituels en activité.

 

La découverte de Sulaiman Too

Sur les pics et les flancs de la montagne sacrée un réseau d’antiques chemins relie des lieux de culte anciens et des sites rituels à des grottes ornées de pétroglyphes révélant humains, animaux ou formes géométriques. Une exploration vous mènera notamment à la Dom Babura (maison de Babur) datant du 15e siècle, lieu de prières de Zahiruddin Babu, fondateur de la dynastie moghole, ainsi qu’aux mosquées Taskht-I Sulaiman et Rawwat-Abdullakhan érigées au 16e siècle. Bien qu’entièrement reconstruits, ces 3 bâtiments méritent amplement une visite.

Décorés par de nombreux petits fanions de prières colorés, certains sites rituels de Sulaiman Too sont toujours très fréquentés parce qu’ils auraient des propriétés curatives ou spirituelles, telle la grotte Ene-Beshik, dite de la fertilité, qui attire encore en nombre les femmes en désir d’enfant. Pour en apprendre plus sur les spécificités respectives de ces cavernes "miraculeuses", il faudra vous rendre au musée Historico-culturel et consulter notamment des photos explicatives.

Dans ce curieux musée dont la façade extérieure défigure la montagne, sont également exposés une collection d'artéfacts (céramiques, métaux) datés du 11e siècle, de l’artisanat, des peintures et des sculptures. En empruntant l’escalier encadré d’animaux empaillés vers la sortie, vous déboucherez sur une plateforme d’observation d’où vous jouirez d’un magnifique panorama.

Lors de votre découverte de Sulaiman Too, vous ne manquerez pas de remarquer, chemin faisant, de nombreux petits bouts de papiers glissés dans les fissures de la roche. Surtout n’y touchez pas, ce sont autant de vœux et de prières confiés à la montagne sacrée.

 

Comment s’y rendre ?

De Bichkek, il existe des taxis collectifs qui partent pour la ville de Osh.

L’arche marquant le début de la montée jusqu'au sommet de Sulaiman Too se trouve près de la bibliothèque d'Osh, sur Kurmanjan Datka.
Bien que l’ascension ne soit pas pénible, elle prend 20 bonnes minutes.

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+996-312621630