Uzgen

Uzgen Cette jolie cité historique située à la frontière avec l’Ouzbékistan est l’une des plus anciennes du territoire kirghize. Construite il y a plus de deux mille ans, la ville d’Uzgen était un important carrefour des civilisations sur la Route de la Soie et la capitale des Karakhanides. D’ailleurs, elle garde toujours ce côté cosmopolite aujourd’hui, avec une population mixte mais essentiellement ouzbèke.

Sur la route entre Osh et Arslanbob, Uzgen est une parfaite étape pour plonger dans l’histoire de l’Asie centrale et se détendre entre deux randonnées. Cap sur ce trésor de la vallée de Fergana.

Un peu d’histoire

Nichée dans la vallée de Fergana, région fertile et densément peuplée partagée entre l’Ouzbékistan, le Kirghizistan et le Tadjikistan, la ville d’Uzgen est l’une des cités les plus anciennes du territoire kirghize. En effet, les kirghizes ont toujours été un peuple nomade, vivant dans les pâturages de montagne avec leurs troupeaux et leurs yourtes : ce n’est qu’avec l’arrivée de l’Union soviétique qu’ils ont commencé à se sédentariser. Pourtant, on retrouve plusieurs villes très anciennes sur le territoire actuel du Kirghizistan, héritages de la Route de la Soie qui voyait passer des milliers de marchands et leurs caravanes au Kirghizistan tous les ans depuis des siècles.

Les premières traces de civilisation à Uzgen remontent au II ième siècle avant notre ère. A ce moment déjà, la cité avait été conçue comme lieu de marchés et de commerce, côté qu’elle garde encore de nos jours. C’était un point d’approvisionnement entre la route qui menait de la vallée de Fergana à Kachgar, en Chine.

Par la suite, Uzgen est devenue la capitale de l’empire des Karakhanides turcs (Xième – XIIIième siècles). C’est à ce moment que la cité, qui s’appelait alors Maravannahr, s’est développée. La cité était alors très peuplée, certains historiens disant même qu’on pouvait traverser la ville de toit en toit tellement les constructions étaient denses.

Sur la Route de la Soie, Uzgen servait de point de repos pour les caravanes. On y trouvait notamment des bains publics et des moquées, dont certains sont encore debouts.

Uzgen aujourd’hui

De nos jours, la ville d’Uzgen reste un important lieu de commerce sur la route entre la capitale Bichkek et Och, plus précisément entre Och et Jalal-Abad ou Arslanbob. Vous aurez sûrement l’occasion de vous y arrêter lors de votre séjour au Kirghizistan.

Uzgen est la capitale du département du même nom au Kirghizistan, qui constitue l’une des régions les plus peuplées du pays. Cette ville est à grande majorité ouzbèke : plus de 90 pourcent de la population est d’origine ouzbèke. On y trouve aussi des minorités kirghizes, russes, tadjikes et tatars.

C’est l’occasion parfaite de découvrir une autre culture au sein même du Kirghizistan, d’arpenter les rues marchandes, d’explorer des bazars typiques de l’Asie centrale, et bien sûr de remonter le fil de l’histoire de la Route de la Soie.

Les habitants d’Uzgen vivent surtout de l’agriculture, et notamment de la production du riz. Le riz d’Uzgen, une variété de riz rouge, est mondialement connu et très convoité en Asie centrale. C’est celui-ci qui est utilisé pour cuisiner le fameux **plat traditionnel « plov » **.

En plus de visiter le musée à ciel ouvert d’Uzgen, qui abrite des monuments des Karakhanides, vous pourrez vous reposer dans un bain public datant de la même époque (près du musée, rue Lénine), visiter le marché local qui éveillera tous vos sens, ou un moulin à riz.

La ville est située juste à côté du parc national Kara-Choro.

Le minaret d’Uzgen

Au coeur de la cité d’Uzgen réside un important complexe historique. On y trouve une médréssa, un minaret, une mosquée et les mausolées de trois membres de la dynastie des Karakhanides. Si les édifices anciens ont en partie été détruits par l’invasion de Gengis Khan au XIII ième siècle et un important tremblement de terre au XXième siècle, certains de ces monuments sont encore bien préservés et permettent de s’imaginer à l’ère de la Route de la Soie et du khanat.

De magnifiques détails sont encore visibles sur ces édifices. Les fouilles archéologiques ont également permis de trouver des objets datant de la Route de la soie : monnaies, or et argent, vases, céramique…

Le minaret d’Uzgen faisait 44 m de hauteur à sa construction. Il n’en fait plus que 20 aujourd’hui. La tour est très bien conservée et a été récemment rénovée. On peut monter en haut de la coupole pour profiter d’une vue panoramique sur la vallée, ses rizières et les montagnes du Pamir. Les escaliers sont très étroits, hauts et sombres, donc faites attention !

Infos pratiques

Comment s’y rendre ?

La ville d’Uzgen est située entre Och et Jalal-Abad dans le sud du pays. Vous pourrez y aller en voiture depuis Bichkek (615km, soit environ 10 heures) ou Och (55km, soit environ 1 heure), en taxi collectif on en marshrutka (minibus).

Pour rejoindre Och, vous pourrez emprunter la route qui traverse le Kirghizistan du nord au sud (compter entre 10 et 12 heures de route), ou prendre un vol depuis la capitale (environ 1 heure). Dans tous les cas, le paysage montagneux est magnifique !

Horaires et tarifs

Le complexe historique est ouvert tous les jours de 8 heures à 20 heures l’été, et de 9 heures à 17 heures l’hiver. L’entrée coûte 40 soms.

Le bazar fonctionne de 8 heures à 18 heures tous les jours.

Le bain public historique est ouvert tous les jours de 9 heures à 18 heures. L’entrée coûte 100 soms.

Pour visiter un moulin, prenez rendez-vous via votre agence ou votre guide.

Monument
0 photos

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41