La forêt d'Arslanbob

La forêt d'Arslanbob est l’un des plus grands massifs forestiers situés le long des falaises rocheuses de la montagne Babash-Ata. Barrière naturelle bordant le village du même nom, elle est réputée pour être la plus ancienne et la plus vaste forêt de noyers sauvages du monde et un lieu de pèlerinage en Asie Centrale.

 

Un peu d’histoire

 

Très vieille dame, la forêt Arslanbob pourrait être âgée de plus de 50 millions d’années selon certains scientifiques, et son origine remonterait probablement à l'ère paléolithique.

La petite histoire raconte qu'Alexandre le Grand s'y cachait avec ses troupes pour se reposer. Il aurait ensuite ramené quelques unes des célèbres noix en Macédoine et en Grèce qui se retrouvent aujourd'hui sous le nom de noix Gretski.

 

Balade dans la forêt d’Arslanbob

 

Au départ du village d’Arslanbob partez pour une journée de randonnée-découverte. Vous passerez par une jolie cascade avant d'atteindre la forêt située à 1600 mètres d'altitude. Telle une mer verdoyante, les majestueux noyers s’étalent sur plus de 10 kilomètres de large. Autour des alpages la nature s’affiche dans un incroyable panel de couleurs d’une rare beauté et des cascades vous invitent à vous rafraichir pendant les chaudes journées estivales. Au sein de la montagne, des grottes protègent un trésor centenaire: un lac bleu aux eaux cristallines. Tout au long de la journée, vous serez accompagné par une faune active. Entre les troupeaux de chevaux ou de vache en liberté, les papillons par centaines ou encore les sauterelles, la vie est ici bien présente et semble s'épanouir comme nulle part ailleurs. Avec un peu de chance, vous pourrez même observer un raton laveur ou encore un cerf. La promenade promet d'être calme avec en prime de magnifiques paysages. En chemin, faites une pause pique-nique près de la cascade. Depuis toujours, les habitants du coin apprécient de venir bavarder au bord des ruisseaux, protégés de la chaleur par les arbres centenaires. L'eau bleue qui s'écoule sur les pierres blanchâtres avec la forêt et les montagnes en toile de fond offrent un tableau particulièrement agréable pour une pause déjeuner bucolique. Trônant au cœur de la région, le Pic Babash-Ata (4490 m), toujours recouvert d’un manteau neigeux, vous offrira une vision splendide tout au long de la balade. Vous ne serez pas non plus sans voir pléthore d'espèces d'arbres et d'arbustes avant de pouvoir vous protéger du soleil à l'ombre des grands noyers. Certains sont plusieurs fois centenaires et atteignent les 30 mètres de haut. Ils s'imposent fortement avec leur tronc de 2 mètres de diamètres et peuvent offrir de 200 kg à 400 kg de fruits par an chacun. La forêt dense est parcourue de plusieurs sentiers qui vous permettront de flâner à votre guise tout en profitant des odeurs de bois frais et de végétation naturelle. Certains cultivateurs ont délimité des parcelles dans lesquelles vous pourrez les voir s'affairer à l'entretien et à la préparation de la récolte dans les mois à venir. Pour les grands gourmands, octobre peut être la meilleure période pour se rendre à Arslanbob et déguster des noix. Le paysage est alors paré des magnifiques couleurs chaudes automnales et la forêt dévoile toute sa richesse. Les locaux se feront un plaisir de vous faire goûter leur noix au retour de la récolte. Vous pourrez d'ailleurs vous aussi participer à la cueillette des fruits en donnant un coup de main aux agriculteurs.

 

Comment s’y rendre ?

 

La forêt d'Arslanbob se rejoint facilement à pieds par des chemins de randonnée depuis le village d'Arslanbob. Il existe des taxis collectifs qui partent de Bichkek pour Arslanbob. Le taxi quitte la station dès qu’il sera plein et la durée du trajet est d’environ 8 à 9 heures de route.

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+996-312621630