Où faire du cheval au Kirghizistan

Où faire du cheval au Kirghizistan

10 févr. 2020

Pays cavalier par excellence, le Kirghizistan est une destination parfaite pour les amoureux de l’équitation, comme pour ceux qui débutent. Dans tous les cas, il serait dommage de ne pas monter à cheval pendant votre séjour au Kirghizistan, alors voici quelques idées de randonnée à cheval à ajouter à votre plan de voyage.

Un peu d’histoire

Les kirghizes ont toujours passé leur vie à cheval, et aujourd’hui encore, il occupe une place importante dans leur vie quotidienne et leur culture. Pendant votre voyage au Kirghizistan, vous verrez de nombreuses statues équestres, notamment l’immense statue de Manas sur son cheval sur la place centrale de Bichkek, Ala-Too. Le cheval de Manas est presque aussi vénéré que le héros qui le monte ; les kirghizes ont de nombreux poèmes et chansons en son honneur ou dédiés au cheval en général.

D’origine nomade, ce peuple se déplaçait exclusivement à cheval, parfois sur un chameau, jusqu’à la modernisation amenée par l’Union Soviétique. D’ailleurs, au début du XXe siècle, le Kirghizistan restait un pays sans villes et villages, un pays entièrement nomade, où les familles se déplaçaient avec leurs yourtes et leurs troupeaux de vallée en vallée. Au même moment, l’Ouzbekistan voisin, par exemple, comptait déjà de grandes villes et de splendides bâtiments, comme vous pourrez l’observer sur les photos d’Ella Maillart au musée historique de Karakol.

De nos jours, les kirghizes sont en majorité sédentaires, ou semi-nomades pour les bergers, mais ils restent d’excellent cavaliers. Ici, on dit même qu’un homme qui ne sait pas monter à cheval n’est pas un homme. Dans les villages, tous les jeunes kirghizes savent galoper ; et vous serez bouche-bée en voyant des petits enfants se mettre debout sur leur monture, par exemple. De nombreux bergers ont des voitures qui les accompagnent pendant la transhumance, mais le cheval reste un moyen de transport très rependu, notamment dans les villages isolés du pays.

Les kirghizes sont aussi connus pour leurs nombreux jeux équestres, dont le fameux kok boru, où deux équipes se disputent un cadavre de mouton à cheval. Les hommes y jouent tous les samedis en automne et au printemps. Si vous avez la chance de voir un match de kok boru, vous comprendrez pourquoi on dit que les kirghizes sont parmi les meilleurs cavaliers du monde, et pourquoi les chevaux sont habitués à des ordres fermes !

Mais n’ayez pas peur, les chevaux kirghizes sont habitués à être montés et à suivre le leader du groupe, votre guide équestre. En plus, ils sont petits et robustes, donc agréables à monter pour les débutants ! Ne ratez pas votre chance de vous essayer à la vie nomade en partant en randonnée à cheval dans les monts Tian Shan.

  Où faire du cheval au Kirghizistan  

Dans les montagnes de Chon Kemin

La belle vallée de Chon Kemin, qui se situe au nord du pays entre Bichkek et le lac Issyk Kul, est un endroit idéal pour débuter à cheval. Vous pourrez partir en randonnée pendant plusieurs heures sur des chevaux très bien dressés, à travers les forêts, les rivières, et les sommets de Chon Kemin. Le paysage est à couper le souffle et offre un cadre très calme. Bref, un site parfait pour se reposer, prendre un bol d’air frais et s’aventurer à cheval sans trop de difficultés.

  Où faire du cheval au Kirghizistan  

A cheval vers Son Kul

Le lac Son Kul affiche le paysage le plus typique du Kirghizistan nomade : ici, des dizaine de familles bergères montent avec leurs troupeaux de yaks, chevaux et moutons pendant les mois chauds de l’été. Ils dorment en yourte (il n’y a aucune construction en béton autour de ce lac situé à plus de 3000 m d’altitude), mangent des produits naturels, veillent sur leur bétail et se divertissent avec des jeux équestres. Alors pour vivre l’expérience au complet, rien de tel que de se rendre au lac à cheval.

Depuis Kochkor ou Kyzart, la randonnée à cheval prend environ une journée. Passez la nuit dans un camp de yourte avant de redescendre : c’est une des choses à faire au moins une fois dans sa vie et en plus, le magnifique ciel étoilé et la voie lactée des nuits à Son Kul vous émerveilleront.

Si vous montez à Son Kul en voiture, vous pourrez faire du cheval autour du lac, une bonne occasion pour découvrir les environs et la vie locale.

Pour les cavaliers expérimentés, notre agence Kyrgyz What’ propose une aventure insolite pour s’immerger dans la vie nomade : un trek à cheval de 9 jours vers le lac Son Kul. C’est l’occasion de s’enfoncer dans la nature sauvage kirghize, de découvrir des paysages inexplorés, et de vivre des moments uniques avec son cheval et ses camarades.

  Où faire du cheval au Kirghizistan  

Randonnées près de Karakol

La ville de Karakol est connue pour ses nombreuses opportunités de trek, par exemple jusqu’à Ala Kul. Mais cette région offre aussi de magnifiques randonnées à cheval, plus ou moins longues. Vous pourrez faire juste quelques heures de cheval tout près de la ville, partir à la journée pour les sources chaudes d’Altyn Arashan, faire un trek dans les prairies de Jyrgalan ou de Djety-Oguz... Même en hiver vous pourrez y faire d’intéressants parcours, et pour les plus aventureux, du ski freeride au milieu de nulle part avec des montées à cheval et des nuits en yourte.

 

Vous l’aurez compris, le Kirghizistan est le pays idéal pour faire une randonnée à cheval, que ce soit sur quelques heures ou sur plusieurs jours. N’hésitez pas à combiner cheval et trek pour des vacances sportives et en harmonie avec la nature !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+996 226 62 16 30