Au Kirghizistan, la solidarité s’organise face à la pénurie de masques

Au Kirghizistan, la solidarité s’organise face à la pénurie de masques

25 mars 2020

Les kirghizes sont connus des voyageurs comme un peuple extrêmement accueillant, toujours prêt à aider et prêter la main. Et cela ne fait pas exception face au Covid-19. Les initiatives originales et solidaires affluent pour trouver des solutions.  

Un atelier de couture par des femmes atteintes d’un cancer

C’est d’abord un atelier de femmes atteintes du cancer qui a pris les choses en main en proposant de coudre des masques en tissu réutilisables. Toutes les couturières de « Ensemble pour la vie » sont elles-mêmes des patientes ou des survivantes. L’ensemble des profits des ventes est utilisé pour acheter les médicaments nécessaires à la coûteuse chimiothérapie de ces femmes.  Comme on dit, « d’une pierre deux coups ».

« Nous essayons de fabriquer des masques de qualité, car nous savons mieux que personne à quel point il est important d’être en bonne santé », écrivent-elles sur leur page Facebook. Face à l’afflux des commandes, d’autres ateliers solidaires se sont mis à la tâche : un autre atelier de femmes atteintes du cancer, « Kurdash Worshop », et l’ « Atelier de couture social », composé de jeunes orphelins.

Devant ces efforts pour aider les populations, de nombreux kirghizes ont décidé d’aider en retour ces ateliers en proposant d’y faire du bénévolat ou en leur offrant des machines à coudre.

  Au Kirghizistan, la solidarité s’organise face à la pénurie de masques  

Distribution gratuite de masques dans les rues de la ville

Autre exemple de solidarité, l’entreprise pharmaceutique Santo a distribué gratuitement plus de 15 000 masques dans les rues de Bichkek, la capitale kirghize, pour encourager les citoyens à s’aider les uns les autres. «Ceux qui ont déjà visité notre pays soulignent toujours la bonté et la générosité du peuple kirghize. Nous-mêmes nous savons que personne ici n’est abandonné quand il/elle a besoin d’aide. C’est notre première réaction. Et c’est pourquoi nous avons décidé de distribuer des masques gratuitement, pour donner un signal compréhensible à tous. Nous sommes ensemble, et ensemble, nous allons nous en sortir, » a-t-elle déclaré.

Financement participatif, achats de matériel, aide aux personnes âgées...

Le Kirghizistan a également ouvert une campagne de financement participatif pour lutter contre le coronavirus. Politiques, businessmen ou simples citoyens y ont déjà contribué. Certaines personnes se sont proposées pour acheter des kits de dépistage et des équipement de protection pour le personnel soignant. Des volontaires s’organisent aussi pour faire les courses et amener les produits de première nécessité aux personnes âgées.

Comme disent les kirghizes : « L’amitié gagne tout » (Ырыс алды ынтымак «Yrys aldy yntymak »).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Mezani
01 avril 2020
Bravo c'est la solidarité qui va sauver l'humanité. Bonne santé à vous toutes
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41