Trek à cheval au Kirghizistan : ce qu'il faut savoir avant de partir - Kyrgyz'What
Trek à cheval au Kirghizistan : ce qu'il faut savoir avant de partir

Trek à cheval au Kirghizistan : ce qu'il faut savoir avant de partir

29 avr. 2022

Le cheval fait partie intégrante de la culture kirghize. Partir en trek à cheval, c’est donc s’offrir une parfaite immersion dans le mode de vie millénaire des semi-nomades du Kirghizistan. Mais c’est aussi une sensation unique de liberté avec un compagnon équin qui vous fera galoper à travers les grands espaces sauvages du pays. Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de partir faire un trek équestre au Kirghizistan.

Faut-il avoir de l’expérience pour faire un trek à cheval au Kirghizistan ?

  Trek à cheval au Kirghizistan : ce qu'il faut savoir avant de partir  

De manière générale, il est vivement recommandé d’être un cavalier expérimenté pour partir en trek à cheval au Kirghizistan et ce, pour plusieurs raisons. D’une part, car les circuits se veulent relativement physiques : comptez 5 à 6 heures de randonnée à cheval par jour. D'autre part, le cavalier doit pouvoir maîtriser son cheval. Et pour cause, même si les chevaux kirghizes sont des chevaux domestiqués et débourrés, il faut maîtriser le galop qui fait partie du programme des treks. 

Par ailleurs, si vous choisissez de partir en trek à cheval en groupe sur plusieurs jours, il vaut mieux privilégier des cavaliers ayant le même niveau d’équitation. En effet, un cavalier débutant pourrait mettre en difficulté les autres cavaliers expérimentés qui risquent de l’attendre. C’est pourquoi, les treks à cheval d’une journée ou de plusieurs jours en groupe sont déconseillés aux cavaliers novices. Pour info, les circuits de trek à cheval en groupe que nous proposons s’effectuent avec 3 à 8 participants.

À noter !

Il est tout de même possible de programmer une balade à cheval d’une heure ou deux pour les débutants. Dans ce cas, il faut privatiser un guide rien que pour vous. Celui-ci pourra alors choisir un cheval adapté à votre niveau et effectuer une promenade à cheval à votre rythme et ne pas pénaliser d’autres cavaliers.

Pourquoi partir avec un guide lors d’un trek à cheval au Kirghizistan ?

  Trek à cheval au Kirghizistan : ce qu'il faut savoir avant de partir  

Que vous partiez pour une journée ou que vous choisissiez un circuit trek à cheval de plusieurs jours, vous serez toujours accompagné d’un guide local et d’un guide francophone. Le guide local, qui connaît les chevaux et le terrain par cœur, va gérer toute la partie logistique comme l’itinéraire et l’organisation du portage des affaires avec les chevaux de bât. Le guide francophone quant à lui, est là pour encadrer le groupe de cavaliers. Il va aussi pouvoir traduire tous les échanges avec le guide local et les familles rencontrées sur le chemins, et vous donner de précieux conseils. Grâce à lui, vous pourrez aussi en apprendre davantage sur les chevaux kirghizes, le mode de vie des habitants et des nomades ainsi que sur la culture kirghizes en général.

Bon à savoir :

Bien que les guides s’occupent de tout préparer et de gérer la logistique, il est toujours bien vu de participer à l’ensemble des tâches du séjour. Vous pourrez ainsi contribuer à monter le campement, à vous occuper des chevaux… L’occasion aussi de partager de bons moments en communauté, de nouer des liens avec des passionnés et de vous créer de superbes souvenirs !

Quels équipements prévoir lors d’un trek à cheval au Kirghizistan ? 

Lors d’un trek à cheval au Kirghizistan, nos équipes s’occupent de tous les équipements pour les chevaux. Une bombe vous sera prêtée mais nous ne fournissons pas de vêtements d’équitation. On vous conseille donc d’emporter des chaussures de randonnée souples assez hautes contenant une semelle plate et lisse qui pourront être plus facilement délogées de l'étrier en cas de chute. Pensez aussi à prendre des vêtements adaptés notamment un pantalon d’équitation pour ne pas souffrir des frottements et douleurs au niveau des cuisses et des fessiers.

En fonction de la saison durant laquelle vous partez en voyage au Kirghizistan, adaptez vos tenues. L’hiver pouvant être rude, notamment dans les montagnes, on vous conseille d’emporter des vêtements chauds et couvrants. Si vous partez durant l’été, prenez des tenues légères et n’oubliez pas la crème solaire ! Dans tous les cas et quelle que soit la saison, prévoyez un imperméable en cas de pluie.

Côté camping, les équipements sont compris dans le tarif de nos circuits. On vous fournira tente, sac de couchage (rien ne vous empêche d’apporter le vôtre), duvet, matelas de sol, tables et chaises de camping, douche portable et tente sanitaire. Enfin, retenez qu’il faut impérativement éviter les valises et privilégier plutôt un sac à dos souple pour des raisons de praticité. Prévoyez également un petit sac à dos pour la journée. 

Faut-il une assurance pour partir à cheval au Kirghizistan ?

Vous devez impérativement être assuré en assistance-rapatriement et frais médicaux à l’étranger avant de partir faire un trek à cheval au Kirghizistan et ce, même si vous êtes un cavalier expérimenté. Comme tous les animaux, les chevaux peuvent s’avérer imprévisibles et vous n’êtes jamais à l’abri d’une chute…

Partir

Partez pour une chevauchée de 9 jours en autonomie jusqu’au lac de Son Kul. Vous traverserez des cols incroyables avec des vues panoramiques époustouflantes.

Notre circuit recommandé : Randonnée à cheval vers le lac Son-Kul

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+996 700 31 31 69