Medeo

Au Kazakhstan, à 17 km à peine d’Almaty, au creux d’une vallée montagneuse boisée qui lui a donné son nom, le complexe de sports d’hiver de Medeo (ou Medeu) est célèbre pour sa remarquable patinoire en extérieure. Non seulement celle-ci bénéficie d’un emplacement à couper le souffle, mais elle est aussi la plus haute (1 691 mètres d’altitude) et la plus grande patinoire à ciel ouvert (10 500 m2) du monde.

Préparez-vous à chausser des patins et à évoluer sur une glace qui a connu bien des records.

 

Un peu d’histoire

 

Il se dit que la vallée tirerait son nom de Medeo, un vagabond qui aurait choisi ce site pittoresque pour s'installer. A la fin des années 60, alors que le tourisme alpin était en pleine expansion, les autorités kazakhes eurent l’ambition de mettre Medeu et la station de skis de Shymbulak juste au-dessus, au centre du développement des sports d’hiver en URSS. La construction d’un grand complexe moderne de patinage fut décidé pour remplacer une vieille patinoire ouverte en 1951. Le cahier des charges du projet prévoyait que la nouvelle patinoire serait intégralement en plein air, devrait fonctionner toute l’année et qu’il faudrait donc produire de la glace artificielle de 8 à 12 mois par an et assurer la qualité de celle-ci sur toute la superficie. Le but recherché était de concurrencer les meilleures patinoires d’Europe en attirant les grandes compétitions soviétiques et internationales.
Pour mener à bien ce chantier d’envergure, les quelques mille ouvriers embauchés furent secondés par 1300 jeunes des brigades Komsomol (Union des jeunesses communistes), tant est si bien que les travaux furent achevés en 1972, deux ans plus tôt que prévus.

Grâce au système sophistiqué de l’installation et à son emplacement, les qualités techniques et climatiques de la gigantesque patinoire furent rapidement réputées exceptionnelles : pression, température et humidité idéales, pureté de l’eau glaciaire.

En février 1974, Medeo accueillait le championnat d’Europe féminin de vitesse et recueillait pour la première fois la consécration de « patinoire la plus rapide du monde ». Par la suite, elle fut qualifiée de « fabrique de records internationaux » (plus d’une centaine y furent enregistrés). En 2011, elle fut le théâtre des 7e Jeux Panasiatiques d'hiver (Asiades). Fort du succès de cette formidable infrastructure, le Kazakhstan proposa sa candidature aux Jeux Olympiques d'hiver de 2014 mais ne fut pas retenu.

Aujourd’hui, la patinoire de Medeo demeure toujours « la Mecque » du patinage de vitesse et le temple du bandy, l’ancêtre du hockey sur glace appelé aussi hockey russe.

 

Les attraits de Medeo

 

Ouverte au public été comme hiver, de 10h à 23h (sauf en période de compétition), la patinoire de Medeo vous invite à chausser vos patins, ou ceux loués sur place, pour glisser sur sa célèbre glace tout en profitant de son environnement naturel magnifique y compris dès la nuit tombée puisqu’elle est bien sûr éclairée.

Si patiner n’est pas « votre tasse de thé », baladez-vous. La montagne est belle en toutes saisons. Medeo se trouve aux pieds des pistes de ski de Shymbulak. Sautez dans la télécabine qui vous transportera jusqu’à cette station perchée à 3 500 mètres d’altitude, où vous pourrez, selon la période, sacrifier aux sports de glisse hivernaux ou faire de belles randonnées pédestres ou VTT à la découverte des couleurs de la flore alpine.

 

Comment s’y rendre ?

 

Au départ d’Almaty, les bus 39, 6 et 2 qui se prennent près de la station de métro Abai, se rendent à Medeo.

Sinon des taxis permettent de circuler dans la région. Ne prenez que des taxis officiels afin d’éviter les arnaques. Ils peuvent être réservés à l’avance et le prix de la course peut parfois se négocier au moment de la réservation.

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+996-312621630