La cathédrale de Zenkov

Si Almaty n’est plus la capitale du Kazakhstan, elle en demeure sans conteste le centre culturel, bardée de superbes monuments historiques et d’une trentaine de musées. Surnommée « la ville aux mille couleurs », il ne serait pas étonnant d’apprendre que l’une de ses principales attractions, la très belle cathédrale Zenkov dite aussi de l'Ascension, a sans doute contribué à ce sobriquet.

Prenez le temps de découvrir ce majestueux lieu de culte orthodoxe russe qui, dans le parc des 28 gardes de Panfilov, veille sur la ville du haut de ses 46 mètres.

 

Un peu d’histoire

 

Edifiée à la demande de l’évêque du Turkestan et de Tachkent entre 1904 et 1907, la cathédrale de l’Ascension est unique à bien des égards. C'est l'un des plus hauts bâtiments en bois du monde, et le temple orthodoxe en bois le plus haut du monde. Ce fut également le premier édifice de Semirechie (ancien nom de la partie sud-est du Kazakhstan) à être doté de fondations en béton armé, le premier à s’élever à une hauteur aussi importante dans cette région sismique, mais aussi le premier à être équipé de systèmes d’aération et d’évacuation.

Bien qu’une rumeur circule depuis des années affirmant que cette cathédrale aurait été construite « sans un seul clou », le métal fut abondamment utilisé pour renforcer toutes ses structures : le tronc du clocher et les tambours des dômes furent littéralement cousus avec des attaches métalliques, le cadre du tambour central fixé avec des plaques d'acier, tous les chevrons renforcés avec des attaches en métal et des agrafes. Et si les murs en bois ne sont effectivement pas cloutés, ils comptent tout de même quelques boulons.

C’est à l’initiative du lieutenant-colonel Andrei Pavlovich Zenkov, l’ingénieur en charge de son édification, que la cathédrale s’avéra être une construction des plus novatrices en son temps. C’est d’ailleurs en hommage à son bâtisseur ingénieux qu’elle est aussi appelée cathédrale Zenkov. Un hommage d’autant plus mérité que ce sont sûrement ses solides fondations et sa structure renforcée qui lui ont permis de résister au terrible tremblement de terre de janvier 1911, qui détruisit la ville en grande partie.

Confisquée par l'état durant la période soviétique, la cathédrale fut transformée en musée central de la République socialiste soviétique autonome kazakhe. Son clocher fut aussi utilisé pour émettre les premières émissions de radio à Alma-Ata (Almaty). Ce n’est qu’en avril 1995 qu’elle retrouvera sa fonction originelle, transférée à l’Eglise orthodoxe russe « pour usage indéfini et gratuit », par décret du Président de la République du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev. Elle a depuis fait l’objet de travaux de restauration.

 

Visiter la cathédrale Zenkov

 

Dans la verdure du parc des 28 gardes de Panfilov, la cathédrale Zenkov s’élève au delà de la cîme des arbres exhibant coupoles, flèches et clocher sur fond de belles montagnes. Vous tomberez sous le charme de ses magnifiques couleurs acidulées, de ses tuiles vernissées scintillant au moindre rayon de soleil et de ses linteaux ornées de frises délicates.

Surtout ne vous contentez pas d’en admirer que l’extérieur. En y pénétrant, vous découvrirez ses trois allées - la centrale consacrée à l'Ascension du Seigneur Jésus Christ, celle du sud à l'Annonciation à la Sainte Vierge, et la dernière à la Foi, l'Espérance, l'Amour et à leur mère Sophia, les saints patrons de la Semirechie - et vous serez surtout époustouflés par la richesse de sa grande iconostase dorée, agrémentée de pierres précieuses et de perles fines, ses murs recouverts de fresques et d’icônes peintes et ses vitraux colorés. Vous serez aussi étonnés de constater que sa coupole centrale, reposant sur des piliers, possède un plafond plat.

Si vous avez la chance d’assister à un service religieux (des messes sont données quotidiennement), vous constaterez que les croyants se signent et inclinent la tête devant les icônes les plus vénérées, notamment celle de la Vierge Marie et de Saint Nicolas. Vous serez également émus par la beauté des chants liturgiques.

Notez que pour visiter cette splendide cathédrale, une tenue décente est exigée (pas de chapeau/casquette/bob pour les hommes, genoux et épaules couverts pour les femmes). Les femmes doivent aussi se voiler dans les églises orthodoxes.

6 photos

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+996 226 62 16 30