Tout sur le kalpak, chapeau traditionnel kirghize

Tout sur le kalpak, chapeau traditionnel kirghize

01 avr. 2020

Le kalpak est bien plus qu’un chapeau au Kirghizistan. Au coeur de la culture locale, il renferme de nombreux symboles et est traité avec un respect inégalé. Porté fièrement par les hommes du pays, ce haut chapeau en feutre que vous verrez certainement lors de votre voyage au Kirghizistan est désormais inscrit comme patrimoine culturel immatériel à l’Unesco.

Fabriqué en feutre, le kalpak a été utilisé depuis des générations de nomades pour protéger les hommes du froid, de la chaleur et de la pluie. Sur un fond blanc et en forme triangulaire, il représente les montagnes escarpées qui recouvrent la totalité du territoire kirghize. Facilement pliable comme la yourte, il est l’un des éléments clés de la culture nomade kirghize. Il doit être porté lors de grands événements, même si quelques locaux continuent à le porter tous les jours comme le faisaient leurs ancêtres.

  Tout sur le kalpak, chapeau traditionnel kirghize  

Le kalpak dans la culture kirghize

Pour les kirghizes, le kalpak est bien plus qu’un simple chapeau : il est symbole de l’identité de ce groupe ethnique et, grâce à ses différentes formes, couleurs et motifs, permet de savoir l’âge et le statut de l’homme qui le porte.

Traditionnellement, le kalpak ne peut être porté que par les hommes. D’ailleurs, un défilé de mode avait fait scandale en mettant un kalpak sur la tête d’un chien.

De nos jours encore, les kirghizes montrent un respect particulier aux kalpaks. Par exemple, il est interdit d’offrir ou de vendre son kalpak, qui doit être donné de père en fils. Il faut l’enlever à deux mains et le poser sur un endroit propre ou le garder près de soi. Les kirghizes considèrent que si un homme perd son kalpak, il perd en même temps sa dignité.

Avec la modernisation du Kirghizistan, le kalpak a perdu en popularité, mais pas pour longtemps. En 2016, le gouvernement kirghize a instauré une fête nationale du Kalpak le 5 mars pour mettre à l’honneur cet objet inhérent à la culture kirghize. Le Kirghizistan a récemment instauré une fête nationale du komuz, instrument de musique national, avec ce même objectif de promouvoir la culture nomade locale.

  Tout sur le kalpak, chapeau traditionnel kirghize  

Le kalpak déchiffré

Il existe environ 80 types de kalpak, même si celui-ci n’est porté et produit qu’au Kirghizistan. Chaque kalpak est choisi méticuleusement, car les symboles et les couleurs n’y sont pas placés au hasard.

Le kalpak est un rappel de l’importance de la nature dans la vie des kirghizes. Il représente les montagnes enneigées des Tian Shan. Ses quatre parties symbolisent les autre éléments : l’air, l’eau, le feu et la terre.

Si tous les hommes kirghizes, enfants et vieillards, bergers et khans, portaient et portent toujours des kalpaks, leurs chapeaux se différencient un peu. Un dirigeant, par exemple, avait un kalpak légèrement plus haut que les autres. Chaque élément a sa propre signification, par exemple le motif sur les kalpaks des jeunes enfants représente la mère protectrice. A 12 ans, les décorations du kalpak doivent être vertes, à 24 ans, bleues, à 36, marrons, à 48 beiges et à 60 ans noires. Un jeune homme cherchant une femme pouvait porter un kalpak décoré de rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41