La yourte, tout un symbole pour le Kirghizistan

A l’instar du vin et du fromage en France, la yourte au Kirghizistan est un symbole fort de la culture du pays ! Alors que pour nous français, dormir sous une yourte revient à qualifier cela de nuit insolite, pour les kirghizes, la yourte est une institution.

Bien que la population kirghize ait perdu leur qualification de nomades pour le rang de semi-nomades, la yourte reste très utilisée notamment en période estivale lorsque les éleveurs conduisent leurs bétails dans les verts pâturages en montagne ou sur les rives des lacs. Votre voyage au Kirghizistan vous conduira forcément sur les traces de ces éleveurs dans les pâturages d’où vous pourrez observer les paysages typiques du pays : montagne, yourte, troupeau de yack ou de mouton, lac.

Présente sur le drapeau national (on devine plus précisément le Tyunduk, la partie centrale du toit de la yourte avec ses typiques perches entre croisées au milieu d’un cercle en bois), la yourte kirghize est aussi très largement utilisée à l’occasion des fêtes importantes : naissances, mariages ou encore enterrement.

Découvrir les authentiques yourtes kirghizes

Rive du lac Song Kul

C’est à Kyzyl-tuu, un petit village situé sur les rives du lac Issyk-Kul que vous pourrez découvrir la fabrication traditionnelle des yourtes. Ce petit village de 1800 habitant est spécialisé dans la fabrication de yourtes et vous permettra de visiter quelques ateliers afin de mieux comprendre la structure de ces maisons insolites et les réels besoins des kirghizes.

Le magnifique lac Izzyk-kul ou encore le lac Son Kul sont plutôt prisés des voyageurs puisqu’ici, il est possible de découvrir le véritable quotidien des éleveurs kirghizes. Plusieurs camps de yourtes sont installés sur les rives. Joliment décorées de rouge, couleur de la protection et de la beauté, les yourtes offrent tout le confort nécessaire pour une nuit  pittoresque.

Votre circuit vous conduira peut être à passer la nuit chez l’habitant. Là, pas de camps de yourtes mais seulement celle de la famille et la votre.  C’est l’occasion rêvé pour échanger avec la population et s’immerger totalement dans la culture semi-nomade du Kirghizistan.

Mais quelle différence avec la yourte mongole ?

Lorsque l’on parle de yourte, on pense bien souvent à la Mongolie et pour cause ! Pays du nomadisme par excellence, en Mongolie la yourte fait également partie des symboles et des traditions. Là bas on en voit partout jusque dans la capitale, se fondant dans la ville au milieu des anciens bâtiments soviétiques.

Pourtant la yourte Kirghize et la yourte mongole se différencient largement :

Le Kirghizistan est un pays montagneux qui enregistre des hivers très froids. En altitude, la neige est très fréquente ce qui explique leur architecture avec une pente de toit plus prononcée. La yourte est ainsi plus haute et plus pentue afin que la neige ne s’y installe pas trop. L’armature est plus légère pour être plus facilement transportable dans les montagnes.

La yourte en Mongolie dispose quant à elle d’une ossature plus robuste et plus lourde afin de résister aux vents violents qui peuvent entraîner des tempêtes de sable ou de neige. La pente du toit est plutôt faible et donc la yourte est plus basse. Celle-ci est maintenue par un poteau central que l’on ne retrouve pas dans la yourte du Kirghizistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *