Portrait : Suimenkul Chokmorov, acteur talentueux du Kirghizistan

Le Kirghizistan possède un bon nombre de personnalités célèbres à l’international. Parmi elles, Suimenkul Chokmorov sort du lot de par son talent et son investissement dans différents domaines artistiques. Acteur hors pair, c’était aussi un excellent peintre. Il se démarquait également pour son dévouement au sport malgré une santé fragile qui le suivait depuis sa tendre enfance.

Suimonkul Chokmorov, ce nom vous est peut être inconnu alors voici son portrait !

Suimenkul Chokmorov : la petite biographie

Suimenkul Chokmorov est né dans un petit village kirghize nommé Chon Tash le 9 novembre 1939. Au cours de sa vie, il excelle dans plusieurs domaines, mais se fait surtout remarquer dans le monde de l’art en devenant peintre et acteur.

Pour ce qui est de son parcours estudiantin, Suimonkul Chokmorov amasse les diplômes au sein d’établissements de renom. En 1964, il réussit ses études en art au Leningrad Academy of Arts, au Arts School of Frunze.

En 1977, grâce à son talent d’acteur et son riche palmarès, il fait partie des membres du jury lors du 10e Festival international de Film de Moscou.

Suimonkul Chokmorov tire sa révérence le 26 septembre 1992, en laissant derrière lui des souvenirs impérissables, de merveilleux films et de belles peintures.

Suimenkul Chokmorov et la cinématographie

Suimenkul Chokmorov commence sa carrière d’acteur en faisant des apparitions dans quelques films. Il reçoit son premier « vrai rôle » dans une œuvre cinématographique à 27 ans. Avec ses performances exceptionnelles, il se fait vite remarquer. Il obtient le premier rôle dans le film « Karash Karalash (A Shooting at the Karash Pass) », en 1969. Au cours de la même année, Irina Poplavskaya fait appel à Suimonkul pour jouer Daniyar dans son œuvre « Djamilya », inspirée du livre homonyme de Chingiz Aitmatov. Suite au succès de cette adaptation, l’acteur est de nouveau sollicité pour participer à des films tirés de trois autres ouvrages de Chingiz Aitmatov :

  • « I am Tien Shan », sorti en 1972
  • « The Red Apple », apparu vers 1975
  • « Early Birdies »

Dans son palmarès d’acteur, Suimonkul Chokmorov compte également un rôle dans :

  • Extraordinary Commissar (1970)
  • The Seventh Bullet (1972)
  • The Ferocious One (1974)
  • Dersu Uzala (1975)

Suimenkul Chokmorov et la peinture

En plus d’être un acteur talentueux, Suimonkul Chokmorov était également un grand peintre. Entre les tournages qui se succèdent tout au long de l’année, il s’évade en s’adonnant à la peinture. Enseignant d’art au sein de la prestigieuse Académie d’Art de Frunze, il crée de nombreux chefs-d’œuvre qui continuent de fasciner les férus d’art de toutes les nationalités. Parmi ses toiles phares, on compte les tableaux suivants :

  • « Spring in a village » (1985),
  • « Flourishing » (1987),
  • « Portrait of a veteran Sadybakasov »,
  • « S.Karalaev portrait » (1971),
  • « Sayakbai manaschy »,
  • « Kyrgyz crafts experts » (1986),
  • et « Celebration » (1987).

Suimenkul Chokmorov et son esprit sportif

De son vivant, Suimenkul Chokmorov était un grand sportif. Malgré sa santé fragile, un état perçu dès son enfance, il décide de braver ses maladies pour pratiquer du sport. Parmi les disciplines qui s’offrent à lui, il choisit de devenir joueur de volleyball. Il intègre quelques clubs et excelle à son poste. Avec ses aptitudes développées, il est sélectionné pour représenter l’équipe nationale kirghize de volleyball durant ses années universitaires. Il est également engagé dans la Leningrad Team afin de disputer des matchs importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *