La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage

La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage

20 nov. 2018
Il n’est plus nécessaire de le prouver, le Kirghizistan est un véritable paradis pour les photographes nature amateurs et pros. Sauvage, diversifié, le mélange entre paysages extraordinaires et culture semi-nomade font de ce pays une destination unique et rêvée pour la photographie. Avant de partir en voyage au Kirghizistan, il peut être intéressant de mieux se rendre compte de ce qu’il y a à photographier et ainsi s’organiser autour du matériel à emporter. Pour vous aider à faire un choix, Enguerran, un passionné de photo parti au Kirghizistan avec Kyrgyz’What, nous a gentiment dressé la liste du matériel photo qu’il a emporté et nous dévoile de précieux conseils à travers son expérience. Nous laissons désormais la parole à Enguerran :

Les appareils électroniques

Pour mon voyage au Kirghizistan je suis parti plutôt bien équipé en terme d’appareils photo et caméras afin de capturer tous les clichés que je souhaitais. Passionné des photos de voyage, il m’est important d’avoir un « kit » relativement flexible pour obtenir des clichés sous différentes formes : portraits environnementaux ou « serrés », nature et panoramas, photos de nuit (voie lactée), et bien sûr pour la nourriture locale....

Les caméras

  • Sony a6000 (mirrorless) : petit boitier à capteur APS-C très léger : essentiel pour ne pas se retrouver avec un sac très lourd
  • iPhone 6

Optiques

  • Sony 16-50mm f3.5-f5.6 – Objectif que j’ai le plus utilisé pour les paysages
  • Canon FD 50mm f1.4 (1979) – manual – Pour les portraits avec joli flou d’arrière plan
  • Canon FD 200mm f4.0 (1980) – manual – Pour les portraits zoom et « compresser l’arrière plan »
  • Samyang 12mm f2.0 – manual – Utilisé principalement pour les photos d’étoiles/voie lactée

Autres équipements indispensables pour le photographe

  • Stabilisateur (pour la vidéo) : Zhiyun Crane V1 3 axis Gimbal
  • Drone : DJI Phantom 3 Professional
  • Flashcobra : Godox V860ii-S + trigger
  • Batteries supplémentaires – Rien n’est plus frustrant que de manquer des photographies à cause d’une batterie vide. De plus, il arrive qu’au cours du voyage, on fasse une nuit en tente donc sans moyen de recharger les appareils. Et mon Sony n’étant pas réputé pour la durée de vie de ses batteries, j’en ai pris 3.
  • 3Powerbanks–Comme les batteries supplémentaires, le Powerbank est indispensable pour recharger Go Pro, téléphone ou autre lorsque l’on n’a pas la possibilité de recharger ses appareils normalement. Cerise sur le gâteau, et c’est l’avantage de mon boitier Sony : il peut recharger les batteries directement dans la caméra, branché à un Powerbank. Autre conseil pratique : demandez en voyage à recharger votre Powerbank directement sur une prise allume-cigare depuis votre véhicule, vous serez ainsi toujours prêt une fois arrivés.

Les sujets photographiques

Au Kirghizistan, ce qui est vraiment intéressant pour les photographes, c’est qu’il existe pléthores de choses à prendre en photo. Peut être plus réputé pour sa nature et ses paysages incroyables, le Kirghizistan regorge de sujets photogéniques : sa faune et flore sauvage, ses habitants, ses villes, ses yourtes, la cuisine locale…

Les portraits aux Kirghizistan

La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Il est vrai que lorsque l’on pense portrait au Kirghizistan, on imagine tout de suite une population locale portant les vêtements traditionnels, mais il faut savoir qu’en réalité, la plupart des personnes que j’ai rencontrées était habillé plutôt de façon occidentale. Je ne veux pas non plus dire que vous ne rencontrerez pas des sujets vêtus plus traditionnellement, mais pour cela, il vous faudra chercher les éleveurs et camps de nomades hors des sentiers battus. Il est quand bien même intéressant de voir que la tradition est très ancrée dans la population, et que même habillés de Jeans et de t-shirt, on retrouvera certaines personnes portant le chapeau traditionnel Kirghize. En participant à quelques jeux nomades, vous aurez la chance aussi de rencontrer la population locale avec leur vêtement d’archer ou de cavalier. Ce genre Evènement est le rendez-vous parfait pour des clichés originaux, et les kirghizes se prêtent assez bien au jeu de la photographie. Attention tout de même à toujours demander la permission avant de prendre une personne en photo. Échangez avec elle, montrez lui vos clichés,… prendre des portraits c’est aussi faire de belles rencontres et des moments de partage, ne l’oubliez pas. Pourquoi ne pas tout simplement observer, et créer une relation amicale en premier, montrer notre intérêt pour la personne, ses coutumes, et instaurer une confiance réciproque. La photo interviendra toujours en second plan et cette personne sera naturellement plus à-même de se prendre au jeu. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage

Photographie de rue et villes

Il est vrai que nous n’allons pas au Kirghizistan pour visiter ses villes, pourtant elles présentent beaucoup d’atouts pour les photographes. Je pense notamment à Osh et à Bishkek, et leur grand marché qui offrent de parfaites scènes de vie. Certains petits villages typiques que vous traverserez au cours de votre circuit au Kirghizistan dévoilent aussi de très belles scènes de rue. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Certains monuments marqueront vos visites et feront de parfaits sujets photographiques comme le minaret de Burana par exemple. Pensez bien à l’exposition et à la lumière pour les photos en ville et réglez votre appareil en fonction. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage

Evènements sportifs et autres cérémonies

Les événements sportifs, fêtes nationales et autres cérémonies sont bien évidemment des moments propices aux photos. N’hésitez pas à planifier votre voyage au Kirghizistan en fonction des différents événements à venir dans le pays. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage En plus de passer des moments uniques avec la population locale et de plonger au cœur des traditions kirghizes, vous pourrez faire de superbes clichés dans le mouvement. Pour les photographies dans le mouvement, pensez bien à régler la vitesse sur votre appareil. Certains sujets comme des cavaliers sur leurs chevaux, ou aigliers lançant leurs oiseaux de proie nécessitent des temps de pose très rapides pour « figer le mouvement ». En fonction de la lumière pensez à régler votre vitesse d’obturation entre 1/500 et plus rapide suivant ce que vous allez photographier. C’est au cours de ces événements que vous pourrez également apprécier la beauté des costumes traditionnels, ainsi que la très belle présentation des plats traditionnels Kirghizes toujours très hauts en couleur.

Les paysages

La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Il en va de soi que lorsque l’on se rend au Kirghizistan et que l’on est passionné de photo, on ne peut que se réjouir à l’idée de découvrir chaque jour des paysages incroyables ! Dès que l’on sort un peu de Bishkek, les paysages grandioses s’étalent déjà à perte de vue. La randonnée est surement la meilleure façon de découvrir et de profiter de la beauté du pays. J’ai particulièrement apprécié la région du lac Son Kul où j’ai pu faire la rencontre d’une famille nomade. L’endroit est très photogénique avec ses yourtes, ses chevaux et ses montagnes aux sommets enneigés en toile de fond. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Le Kirghizistan est très varié : zones arides/désertiques, forets, montagnes et reliefs, lacs cristallins et rivières,… du canyon Skaska aux vallées verdoyantes de Grigorievka, on en prend plein la vue. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Le ciel, très souvent dramatique offre des contrastes de couleurs saisissants avec les paysages. La lumière est particulière et permet de réaliser des photos uniques. Les objectifs grands angles sont très bien adaptés pour offrir un panorama assez large du paysage, quand aux zooms, ou focales longues : idéales pour isoler un sujet.

La faune kirghize

La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Au Kirghizistan on croise de nombreux animaux, sauvages ou non. Les chevaux qui font partie intégrante de la vie nomade ici sont de parfaits sujets pour de beaux clichés. J’ai pu également observer et immortaliser la beauté de plusieurs aigles avec leur aiglier, un oiseau vraiment majestueux. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Au cours de mes randonnées, j’ai aussi croisé plusieurs fois des marmottes, un peu curieuses qui n’hésitent pas à pointer le bout de leur nez pour voir ce qu’il se passe à l’extérieur du terrier.
  1. La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage
Pour la photographie animalière, il faut souvent faire preuve de patience et surtout savoir se fondre dans le décor en restant silencieux. Cela peut prendre de longues minutes voire heures, mais cela en vaut la peine !

Les nuits étoilées

La photographie au Kirghizistan : nos conseils pour de belles photos de voyage Dépourvues de pollution lumineuse, les nuits au Kirghizistansont d’une impressionnante beauté. J’aurai pu passer toutes mes nuits à observer les étoiles et immortaliser l’immensité du ciel scintillant. Il n’est pas rare de voir la voie lactée à l’œil nu, parfait pour se repérer et positionner votre appareil photo comme il faut. Vous n’aurez que l’embarra du choix pour les décors et donner un petit « plus » à votre photo: yourtes, montagnes, lac, animaux… Ici, le trépied est obligatoire pour une stabilité impeccable. J’ai utilisé mon objectif grand angle 12mm à pleine ouverture de f2.0 pour capturer un maximum de lumière. Pour les photos d’étoiles, il est toujours sympa d’avoir un sujet en premier plan pour donner un contexte à votre cliché. Au conseil pratique pour la photo de voie lactée: il est préférable de planifier le jour de votre photo : par une nuit sans lune (et sans nuages !) pour pouvoir la photographier.  

Ce que j’aurai changé

Après ce premier voyage au Kirghizistan, s’il fallait rectifier quelque chose, je pense que j’aurais rajouté à mon matériel de base un super zoom ou bien un zoom orienté voyage comme un 18-135. Ce genre de focale permet de dégainer rapidement et de ne pas manquer des moments inoubliables tout en variant les angles. J’aurais pris plus de temps pour composer mes photos : n’hésitez pas à prendre le temps, essayez plusieurs angles différents pour vous laisser plus d’options et de sélectionner plus tard une fois rentrés à la maison le plus beau cliché. Prendre plus de temps pour partager avec la population locale : ramener de belles photos est essentiel si vous aimez cela. Mais pouvoir raconter une histoire au travers de celles-ci, est pour moi ce qui distingue une bonne photo d’une très bonne photo. On développe avec le temps une plus grande sensibilité sur certains sujets, en prenant le temps d’observer, d’échanger et de comprendre l’environnement dans lequel nous évoluons. © Crédits photos : Enguerran Zandonai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Alina de Kyrgyz'What. Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+996-312621630

Bonjour

laissez votre message ici
Appelez-nous au
+996-312621630