Les indispensables à mettre dans son sac pour un trek au Kirghizistan quand on est une femme

Le Kirghizistan est un pays de montagne où le trek est devenu une institution pour tout voyageur. Mais alors comment préparer son sac, quoi emporter pour des vacances sportives ?

Partir au Kirghizistan demande une certaine organisation, notamment au niveau de ses bagages lorsque l’on planifie un ou plusieurs treks au court de son circuit. Que ce soit un trek d’une journée ou une randonnée sur plusieurs jours incluant des nuits en bivouac dans la nature kirghize, il faut penser à son sac à dos et à ce qu’il faut y mettre.

Pour vous aider à faire votre sac pour un séjour trekking au Kirghizistan, nous vous avons dressé une liste (non exhaustive) des indispensables.

Les vêtements

Pour partir en trek, il faut savoir doser entre prendre assez de vêtements et ne pas trop s’alourdir. Nous allons tenter de vous définir une liste assez complète de ce que vous pouvez emporter :

  • 2 ou 3 t-shirts manches courtes : préférez des t-shirt légers, isolants et anti-transpirants. Des t-shirt en polyester feront très bien l’affaire, en plus d’être respirant, ils se plient facilement, ne pèsent pas lourds et sèches rapidement.
  • 1 ou 2 débardeurs : pour mettre sous un pull ou un t-shirt manche longue lorsqu’il fait froid. Pour être à l’aise et se découvrir lorsqu’il fait bien chaud.
  • 2 t-shirts manches longues : pour les fois où le temps se rafraîchit. Comme pour les t-shirts manches courtes, préférez une matière légères et respirante, facile à sécher.
  • 1 pantalon convertible : le genre de pantalon très pratique pour le trek. Il tient chaud le matin et le soir et se convertit en short lorsque la chaleur est au rendez-vous.
  • 1 ou 2 leggings : confortable, ce genre de bas peut se porter par tous les temps. Il peut également servir de pyjama ou de sous-pantalon lorsqu’il fait froid. Choisissez un legging avec une matière qui sèche rapidement, le polyester est idéal.
  • 1 ou 2 pull(s) ou veste(s) polaire(s) : pour les soirées et les matinées fraîches, le polaire est un indispensable pour se tenir chaud.
  • 1 veste Softshell : le genre de veste coupe-vent, légère, souple et respirante qui vous sera très utile lorsqu’il ne fait pas très chaud. Elle ne prend pas beaucoup de place dans le sac et est très agréable à porter.
  • 2 ou 3 paires de chaussettes de randonnée : très importantes pour avoir les pieds en bonne santé dans ses chaussures. Les chaussettes de randonnée sont généralement rembourrées à des endroits stratégiques et laissent respirer le pied.
  • 2 paires de chaussettes de sport : elles peuvent servir lorsque vos chaussettes de randonnées sont mouillées. Vous pouvez aussi les porter la nuit lorsqu’il fait très froid.
  • 1 paire de sous-gants ou 1 paire de gants léger : idéale pour le matin ou le soir lorsque la fraîcheur s’installe en altitude.
  • 1 imperméable style K-Way ou Gore-tex: pour vous tenir au sec par temps de pluie.
  • 5 culottes : préférez des culottes en coton pour le confort ou en polyester pour que le séchage se fasse rapidement. Évitez toute petite culotte en dentelle qui pourrait finir par vous irriter.
  • 1 ou 2 brassière(s) : plus facile à transporter qu’un soutien gorge, les brassières maintiennent également très bien la poitrine et reste confortable pour les longues journées de marche.
  • 1 maillot de bain : il peut vous servir de sous-vêtement en cas de besoin mais surtout, vous ne le regretterez pas si vous souhaitez faire un petit plongeon dans un lac, une rivière ou une source chaude sur le chemin de votre trek.
  • 1 chapeau ou une casquette : indispensable pour vous protéger la tête du soleil et éviter les insolations.
  • Une bonne paire de lunette de soleil : pour ne pas vous faire mal aux yeux.
  • Une écharpe légère ou tour de coup de type buff : outre le fait de vous protéger du froid, elle peut aussi permettre de vous couvrir le visage pour vous protéger du vent, de la poussière. Vous pouvez également l’utiliser sur la tête pour vous protéger du soleil.
  • Une bonne paire de chaussure de marche : choisissez de préférence des chaussures montantes ou semi-montantes goretex avec semelle interne OrthoLite. Ne partez pas avec des chaussures neuves au risque d’avoir des ampoules très rapidement.
  • Une paire de tong : ne prend pas de place et c’est tellement agréable après une longue journée de marche de se retrouver les orteils à l’air libre.

Equipements trek et bivouac

Certains équipements seront fournis par votre agence de voyage Kyrgyz’What, n’hésitez pas à nous les demander. En attendant, voici la liste des équipements indispensables pour votre trek dans les montagnes de Kirghizie :

  • Bâtons de trekking : essentiels pour vous accompagner en montagne, les bâtons de trek sont un réel appui pour soulager vos articulations et éviter les accidents de glissades par exemple. Il existe aujourd’hui des bâtons télescopiques en carbone très légers, parfaits pour voyager.
  • Sac de couchage : un sac de couchage se choisit avec attention. Préférez un sac de couchage à plume adapté aux températures inférieures à 0. Pensez à regarder le poids du sac et son degré de compression.
  • Toile de tente : la qualité de la toile de tente est très importante. Elle doit pouvoir vous laisser assez de place pour y dormir confortablement et y placer vos affaires pour que tout reste au sec. La tente doit être imperméable, se monter et se démonter rapidement et prendre un minimum de place une fois repliée.
  • Matelas gonflable : le choix du matelas est également important. Celui-ci vous isolera bien du sol que ce soit pour dormir ou simplement vous assoir au sec. Il existe désormais des matelas gonflable très légers, qui se gonflent rapidement sans demander de gonfleur.
  • Un sac de lavage : en plus de servir pour vos petites lessives, ce sac imperméable permet de garder vos effets personnels et électroniques au sec en cas d’intempéries.
  • Lampe torche ou lampe frontale : indispensable pour les nuits en plein nature.
  • Gourde : à utiliser avec des pastilles purifiantes, pour toujours avoir de l’eau sur vous.
  • Serviette microfibre : ne prend pas de place et sèche rapidement.
  • Un couteau suisse : toujours pratique dans n’importe quelle situation.
  • Couvert multifonction, tasse et boxe de type bento : parce qu’il faut bien manger pendant le trek, optez pour une boxe facile à laver et qui ne prend pas trop de place, une tasse qui peut servir de verre et un couvert multifonction avec fourchette et couteau ou cuillère intégré (sporknife).
  • Briquet : plus pratique que deux silex, le briquet vous aidera à allumer un feu ou le gaz pour votre réchaud.
  • Petit réchaud avec sa réserve de gaz : pour manger chaud ou faire chauffer l’eau pour le thé par exemple. Très appréciable après une longue journée de marche. Optez bien entendu pour un réchaud léger et de petite taille pour l’emporter plus facilement.
  • Un torchon microfibre pour essuyer votre vaisselle après utilisation, vos mains ou autre.

Trousse de toilette et pharmacie

Même s’il n’est pas toujours évident de prendre une douche pendant un bivouac, il existe quelques produits indispensables pour rester propres pendant son trek.

  • Shampoing sec et shampoing solide : le shampoing sec est parfait lorsqu’il n’y a pas de point d’eau à proximité. Le shampoing solide prend moins de place dans la trousse de toilette et permet de se laver les cheveux facilement. Pensez à prendre un shampoing bio pour ne pas polluer les sols ou rivières.
  • Savon de type petit marseillais : permet de se laver mais aussi de laver ses vêtements.
  • Dentifrice et brosse à dent : faut-il vraiment dire en quoi cela est indispensable ?
  • Déodorant à bille ou solide : plus facile à transporter que les déodorants à spray.
  • Un peigne plutôt qu’une brosse pour un gain de place considérable (ok c’est plus douloureux que la brosse mais il faut savoir ce que l’on veut).
  • Des lingettes et du gel anti-bactérien sans rinçage pour se sentir plus propre rapidement (ne pas jeter les lingettes dans la nature bien entendu).
  • Crème solaire
  • Médicaments de base : paracétamol, anti-vomitif, anti nausée, anti diarrhéique.
  • Pansement pour ampoule et pansement normaux.
  • Crème pour entorse et coups + bande.
  • Pastilles pour purifier l’eau.
  • Anti moustique.
  • Steri-Strips en cas de coupure un peu profonde
  • Une cup (coupe menstruelle) : plus économique et écologique, la cup est très pratique pour rester propre et au sec pendant les menstruations.

L’électronique

Pas besoin de trop se charger avec de l’électronique mais certains appareils restent presque indispensables :

  • Un appareil photo pour immortaliser les meilleurs moments de votre trek. A vous de voir ce qui vous convient le mieux pour le matériel. Retrouvez les conseils de notre voyageur passionné de photographie.
  • Un téléphone débloqué : vous pourrez alors y ajouter une carte sim locale et bénéficier d’internet plus facilement dans les villes. Le téléphone permet aussi de prendre de belles photos rapidement.
  • Un livre électronique de type Kobo ou Kindle : pas indispensable mais cela peut être vraiment appréciable de se poser et lire après une bonne journée de randonnée.
  • 1 Powerbank pour recharger vos batteries de téléphone et d’appareil photo pendant votre trek. Pensez à bien le charger avant de partir 😉

Autres petits indispensables

  • Une pochette plastique pour ranger tout vos papiers au sec
  • Un sac pour vos ordures que vous jetterez dans une poubelle une fois arrivé en ville.
  • Un peu de nourriture de type fruits secs ou barres de céréales : même si l’agence fourni de quoi manger, il est toujours agréable d’avoir sur soi quelques petits encas en cas de faim.
  • Une housse imperméable pour votre sac à dos.

Sac à dos

Le sac à dos est très important, il doit être adapté à votre taille. Ne prenez pas trop gros pour ne pas trop charger mais prenez-le tout de même suffisamment grand pour emporter tout le nécessaire. Selon le matériel que vous devez emporter et le nombre de jours de trek, opter pour un sac 50 ou 65L.  Votre sac à dos doit tenir sur vos hanches et non vos épaules pour être plus supportable et ne pas vous abîmer le dos.

Selon les saisons

Les vêtements se choisissent souvent en fonction des saisons mais sachant que les treks au Kirghizistan s’effectuent le plus souvent en période estivale, nous sommes partis sur une base de vêtements adaptés pour l’été. Néanmoins, il faut savoir que les changements climatiques ne sont pas rares ici et qu’il est possible de passer de températures très chaudes à des températures très basses ou bien d’un soleil éclatant à un brouillard impénétrable en seulement quelques heures. Il faut alors prévoir ses affaires en conséquence.

Bien entendu, si vous souhaitez partir en trek au Kirghizistan en hiver, vous devrez adapter votre sac aux conditions climatiques parfois extrême du pays. Cela fera peut être l’objet d’un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *