Le Pic Pobeda

Plus haut sommet du Kirghizistan, le Pic Pobeda ou Jengish Chokosu est le point culminant du massif du Tian Shan. Surplombant majestueusement le pays à son extrême est, le Pic Pobeda reste très difficile d’accès et seuls quelques grands alpinistes s’y aventurent chaque année.

Un peu d’histoire

Le sommet massif du Pobeda a été gravi pour la première fois en 1943, même s’il est possible qu’une expédition de 1938 ait atteint son sommet, ne sachant alors pas que la montagne était aussi haute. Du côté chinois, la première ascension date de 1977.

C’est après la victoire de la Grande Guerre Patriotique (Seconde Guerre Mondiale) que les alpinistes lui donnèrent le nom de « Pic de la Victoire ». Partagé entre le Kirghizistan et la Chine, il porte désormais deux noms : « Jengish Chokosu » du côté kirghize, ce qui signifie « indépendance », et « Tomur Peak » du côté chinois.

Découvrir le Pic Pobeda

Situé tout près du pic Khan Tengri sur le glacier Inylchek, le Pic Pobeda est le plus haut sommet du Kirghizistan. Avec ses 7439m d’altitude et son aspect massif, il impressionne tous ceux qui osent poser leur regard sur ce géant de glace.

Faisant partie du trophée du Léopard des Neiges, accordé aux alpinistes qui gravissent tous les sommets à 7000m de l’espace post-soviétique, le Pic Pobeda reste un vrai défi pour les aventuriers. Considéré comme la montagne la plus froide du monde, il a très mauvaise réputation auprès des alpinistes, car peu reviennent de ses versants et encore moins nombreux sont ceux qui atteignent son sommet.

Il existe six voies sur la face nord pour gravir le Pic Pobeda. Son mur vertical de 3 km environ est très dur d’accès, avec des avalanches qui ne cessent de détruire ses parois et un temps très volatile. Le sommet est surtout réputé pour ses forts vents, aussi appelés les « mille démons ».

En revanche, il est possible de s’y approcher pour admirer cette beauté de neige. On peut rejoindre le camp de base du pic Khan Tengri par hélicoptère ou via un trek sur le glacier Inylchek, en passant par le magnifique lac Merzbacher. Depuis le camp de base se dégage une vue incroyable sur ces deux sommets légendaires.

Infos Pratiques

Le Pic Pobeda se situe en zone frontalière, tout près de la Chine et du Kazakhstan à l’extrême est du Kirghizistan. Il faut donc obtenir un permis frontalier pour s’y rendre.

Les ascensions du Pic Pobeda se tentent généralement l’été, en juillet ou en août, bien que même à ce moment les tempêtes de neige ne sont pas rares. C’est un sommet extrêmement technique et difficile, qu’il ne faut tenter qu’après une bonne préparation.

0 photos

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41