Transhumance

Si vous aimez le cheval et êtes passionnés de la vie nomade, pourquoi pas ne pas se joindre à une transhumance lors de votre séjour au Kirghizistan ?

Peuple nomade, les Kirghizes n’ont pas abandonné leurs traditions malgré la modernisation du pays. Les bergers continuent à vivre selon ce mode de vie nomade, ou du moins semi-nomade, changeant de pâturage avec les troupeaux selon les saisons. Ils emmènent avec eux leurs yourtes et leurs troupeaux, pour s’installer là où l’herbe est fraiche et abondante.

Lorsque les températures se réchauffent, les bergers quittent les villages ou les vallées pour partir avec leurs troupeaux en altitude, dans les pâturages d’été appelés « jailoo ». Son Kul, Tach Rabat, ou Kel Suu sont certains des jailoos les plus beaux à visiter. A la fin de l’été, lorsque la neige commence à tomber régulièrement sur le jailoo, les bergers redescendent avec leurs troupeaux dans les vallées. Ce phénomène s’appelle la transhumance.

La transhumance a lieu à différentes dates selon les destinations et le climat, mais généralement fin mai ou début juin en direction des jailoos, et fin septembre ou début octobre en direction des vallées basses. La transhumance prend plusieurs jours, car les bergers se déplacent avec leurs centaines, voire milliers de bêtes, eux-mêmes à cheval.

Lors de votre voyage au Kirghizistan, vous pourrez rejoindre une transhumance pour une vraie aventure équestre et humaine. A cheval, vous accompagnerez les bergers dans ce long périple, entourés de grands troupeaux et de nature sauvage. Vous pourrez aussi tout simplement observer des transhumances si vous vous rendez au Kirghizistan pendant les mois indiqués ci-dessus.

2 photos

Bonjour

Je suis Nazira de "Kyrgyz'What". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 41