La confection des confitures au Kirghizistan, toute une tradition

Aucun repas kirghize ne se passe sans confiture ! Cela pourrait paraître surprenant mais du matin au soir, les petits pots de confitures sont sur la table. Vous ne pourrez y échapper si vous êtes invité dans une famille au Kirghizistan lors de votre voyage.

Au Kirghizistan, lors du repas, on retrouve généralement beaucoup de choses sur la table : thé, salades, bonbons, biscuits, pains, fruits frais et fruits secs pour grignoter et des pots de confiture. Mais pourquoi de la confiture me direz vous ? Et bien parce que les kirghizes en raffolent avec leur thé !

Préparer la confiture, une véritable tradition au Kirghizistan

fraises kirghizistan

Il faut savoir que les confitures proposées au cours des repas sont pour la grande majorité faites maison. Leur préparation est devenue une véritable tradition au Kirghizistan, comme pratiquement dans tout l’espace ex-soviétique. A l’origine de cette tradition, les conditions climatiques et la difficulté de trouver fruits et légumes pendant l’hiver.

En effet, l’été est propice à la culture des fruits et légumes au Kirghizistan. Les agriculteurs exploitent alors les terres fertiles du pays pour les cultiver et les vendre ensuite sur les marchés. De fin août jusqu’à début octobre, on entre dans la période de préparation des confitures, des salades et des légumes que l’on met en bocaux pour les conserver pour l’hiver. C’est ainsi qu’on assiste, sur les marchés, à un balais de maîtresses de maisons, venues sélectionner les meilleurs fruits et légumes. Elles prennent leur temps à la dégustation et à la négociation des produits avec les marchands avant de les acheter par dizaines de kilos.

Très souvent pour la préparation des confitures, c’est toute la famille qui se réunit : la belle-mère avec ses belles-filles, ou les mamans avec leurs enfants. Bien qu’ils n’aiment pas toujours l’avouer, les hommes mettent parfois la main à la patte et aident les femmes à fermes les pots et bocaux.  L’ambiance est conviviale et annonce bien souvent le début de l’hiver.

Petite recette de confiture de fraises kirghize

Confiture du fraises kirghize

Voici une petite recette d’une confiture de fraise locale et bio, avec quelques photos prises pendant la préparation :

Le principe de préparation reste relativement similaire aux recettes faites partout dans le monde.

Ingrédients

Pour 1kg de fraise, comptez 1kg de sucre.

Préparation

Rincer les fraises abondamment sous l’eau froide, enlever les sépales, mettre dans une casserole ou dans une bassine émaillée.

Ensuite, rajouter le sucre, mélanger et laisser reposer pendant 5 à 6 heures.

Après le temps de repos, placer le tout dans une casserole et faire bouillir. Cuire pendant 5 minutes à feu modéré, en enlevant la mousse de la confiture. Petit conseil : pour que la confiture soit transparente il vaut mieux enlever les fruits après le bouillonnement et cuire le sirop.

Laisser refroidir pendant une dizaine d’heures puis remettre sur le feu à nouveau pendant 5 minutes. Ensuite, verser la confiture dans des petits pots stérilisés puis les refermer et laisser refroidir avant de déguster.

Voilà, vous êtes prêts pour l’hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *