4 pays frontaliers, une aventure « Stan’esque »

Vos congés tant attendus vous ont enfin été accordés ? Et depuis longtemps vous songez à découvrir des pays méconnus et authentiques. Pourquoi pas les « stans » ?

Si loin et si accessibles à la fois… Embarquez pour un vol à prix cassé pour le Kirghizistan, et vivez une aventure exceptionnelle où la nature est à 100% au cœur du voyage ! Et ensuite ? Ma foi, si après avoir vécu une aventure exceptionnelle et mémorable en Kirghizie, vous disposez encore d’un peu de temps, alors la Kirghizie vous ouvre les portes sur l’Asie centrale !

Voici quelques conseils pour vagabonder d’un pays à un autre : 4 pays frontaliers, autant d’options qui s’offrent à vous.


Rebondissez sur :

Le Kazakhstan

Quatre postes frontaliers permettent la transition entre les deux pays.

  • Le poste frontalier Kordai, sûrement le plus populaire. À seulement 2h de Bichkek, vous pouvez rejoindre la frontière Kazakh. La ville la plus proche est donc Almaty, la deuxième plus grande ville du Kazakhstan. Deux options s’offrent à vous : en voiture ou en train. Cependant, il est préférable de prendre la route, plus rapide. Depuis Bichkek, il est possible d’emprunter des minibus qui relient directement les deux villes.
  • Un autre accès, serait depuis Karkara Vallée, mais seulement accessible en période estivale de fin mai à Octobre. Cette route est difficile de par la montée en altitude et l’état de la piste. Cependant, les paysages sont à couper le souffle. Pour cette traversée, tentez de trouver un mini-bus à Karakol qui vous conduira à Kegen.
  • Si vous vous trouvez à l’ouest du pays, vous pouvez rejoindre la ville de Tarak via deux postes frontaliers: depuis Talas via Aisha Bibi; ou depuis Bichkek via Sypatai Batyr.

Conditions d’entrée :

Les ressortissants français, belges et suisses sont exemptés de visa pour tout séjour de moins de 30 jours sur le territoire.

L’Ouzbékistan

Depuis Och, vous pouvez rejoindre Dostyk, le poste frontalier entre les deux pays. Des marshrutkas vous font traverser la frontière via la vallée de Fergana à destination de Andijon.
Le passage de la frontière se fait facilement pour les touristes. Il suffit de vous munir d’un passeport en cours de validité et d’un visa ouzbek. La frontière est ouverte tous les jours entre 08h00 – 20h00.
Attention: la frontière peut être fermée la veille de la fête de l’indépendance pour une durée de 4 à 5 jours et cela sans notice. Il est donc préférable d’éviter ce passage frontalier à cette période.

Conditions d’entrée :

Le visa est nécessaire pour pouvoir rentrer sur le territoire. Vous pouvez remplir le formulaire de demande en ligne et ensuite il suffit de vous présenter à l’ambassade. Il vous faudra fournir en plus du passeport et du formulaire, 1 photo d’identité (2 pour les Belges).
Comptez 60 € pour un visa de 7 jours, 70 € pour 15 jours (1 entrée), 80 € pour un mois (1 entrée).
Une fois sur le territoire, pensez à vous enregistrer sous les 72 heures, auprès de l’OVIR (organisme dépendant du ministère de l’Intérieur local). L’enregistrement peut se faire auprès d’un hôtel ou d’un organisme de voyage. Cette démarche est à respecter sous peine de forte amende, d’expulsion vers la France (aux frais du voyageur) et d’interdiction de séjour.

Ambassade d’Ouzbékistan à Bishkek, Kirghizstan

Prospect Aitmatov (formerly pr. Mira), No 177
Bishkek 720040
Kyrgyzstan

Ambassade d’Ouzbékistan à Paris
Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade
22, rue d’Aguesseau
75008 Paris
Tel : 01.53.30.03.53

Le Tajikstan

Deux postes frontaliers sont ouverts aux étrangers, et les tentatives de corruption sont bien réelles si vous voyagez seul(e) et avec votre véhicule.

  • Via Isfara, sûrement le plus simple et le plus rapidepour lequel des marshrutkas vous y conduisent depuis Batken. De là, il faudra changer de bus pour rejoindre Khojand.
  • La route du Pamir, de Sary Tash à Murghab via le col Kyzylart (4,280 m). Cette route nécessite de la prudence et cela essentiellement en hiver en raison des tombées de neige.

Conditions d’entrée:

Nécessité de détenir un visa pour rentrer sur le territoire. La demande peut se faire à l’ambassade la plus proche de chez vous ou en ligne. Depuis 2016, directement depuis leur site internet, il est possible de faire un e-visa . Ce dernier est valable 45 jours et coûte 50USD.

La Chine

Pour rejoindre la Chine, vous avez deux possibilités :

  • Via le col de Torugart, en direction de Kashgar. Une possibilité, pour laquelle vous pouvez partir pour un trek avant de rejoindre la frontière. Cette option nécessite tout de même d’être vigilant. Ce passage peut être fermé en raison des chutes de neige, ou limiter les accès. Si vous optez pour cette option, on recommande la période de fin mai à fin septembre, pour un passage sans difficulté, accompagné d’un chauffeur Kirghiz qui possède un permis de passage du Ministère des Affaires Étrangères. Au-delà, il vous faudra avoir organisé votre transfert jusqu’à Kashgar, auquel cas les douaniers ne vous laisseront pas partir seul.
    Le poste frontalier est ouvert de 10 à 17h du lundi au vendredi.
  • Via le col d’Irkestham, sûrement le plus simple et pas le moins exceptionnel avec tout au long des paysages extraordinaires. Depuis Och vous avez un bus direct pour Kashgar, une longue journée de route en perspective 8 à 10 heures. Si vous souhaitez le faire en deux jours, vous pouvez trouver des taxis depuis SaryTash, mais ensuite il vous faudra retrouver un taxi du côté chinois pour atteindre Kashgar.
    Le poste est ouvert du lundi au vendredi entre 9 – 11h et 14 – 18h. Prévoyez un départ relativement tôt.

Conditions d’entrée :

Le visa est obligatoire et est valable 30 jours.
Pour la demande, il faudra vous rendre au service consulaire sous rendez-vous, et présenter la photocopie des réservations d’hôtel, des billets ou réservations d’avion aller-retour. Pour un visa simple, comptez 126euros.

Service consulaire de l’ambassade – Bureau des visas :
25, rue de Bassano, 75008 Paris. Tél. : 01-53-75-88-31 ou 01-40-70-04-01.
Dépôt des dossiers du lundi au vendredi de 9h à 15h30.

Ambassade de Chine à Bichkek
Y. Abdrahmanov St, Bishkek, Kyrgyzstan

 

À noter cependant, que si vous voyagez de manière autonome et indépendante, renseignez-vous au préalable des conditions climatiques, des relations géopolitiques entre les États et des fêtes nationales, pour lesquelles les postes frontaliers peuvent être fermés plusieurs jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *