Partir à la rencontre des dounganes lors de votre voyage au Kirghizistan

Si le Kirghizistan est connu pour ses paysages à la fois magnifiques et variés, et sa culture semi-nomade, ce pays d’Asie Central l’est moins pour ses minorités ethniques et pourtant ! Sa position géographique entre l’Asie du Sud Est et le moyen orient et stratégique sur la Route de la Soie ainsi que son passé sous l’occupation russe,  font du Kirghizistan un pays multiculturel.

Votre voyage au Kirghizistan vous conduira dans des contrées reculées à la découverte d’une nature aussi riche que variée mais aussi à la rencontre de peuple attachant, généreux et souriant. Aujourd’hui c’est des Dounganes que nous allons vous parler, une petit communauté peu connue mais qui a su conserver toutes ses valeurs culturelles et ses traditions. Un séjour auprès des dounganes vous promet de magnifiques rencontres et une expérience inoubliable.

Qui sont les dounganes ?

Les dounganes sont une ethnie chinoise de confession musulmane. Leur langue officielle est le doungane. Il s’agit d’un dialecte chinois dont une partie du vocabulaire est emprunté à l’arabe, au Perse et au turc. Le nombre de la population doungane est estimé à un peu plus de 100 000 habitants, dont plus de la moitié résident au Kirghizistan. Ils sont originaires de la Chine (aux environs de la province du Gansu et de la région autonome du Ningxia), mais ont émigré vers l’Asie centrale à la suite de la Guerre des minorités Hui.

En s’installant au Kirghizistan, les dounganes ont conservé la grande partie de leur culture et dispose d’une identité distincte du peuple kirghize. Cela se remarque à travers l’architecture de leur village qui s’apparente au style chinois. Il en est ainsi de la fameuse mosquée doungane qui se trouve à Karakol.

La particularité de ce peuple

·        La langue

En interagissant avec les dounganes, vous ne manquerez pas de remarquer qu’ils parlent leur propre langue « le doungane ». Cette langue est très similaire au dialecte chinois connu sous le nom de Shaanxi. Leur seule différence, c’est qu’au lieu d’utiliser les quatre tonalités typiques de la langue chinoise, le doungane n’en utilisent que trois.

·       La cuisine

Les dounganes sont des excellents agriculteurs et sont à l’origine d’un bon nombre des produits de très bonne qualité au Kirghizistan. Outre leurs compétences agricoles, ce peuple est aussi réputé pour leur art culinaire. En effet, ils sont à l’origine de l’un des plats les plus populaires au Kirghizistan, le lagman. Il s’agit d’un plat de nouilles avec des légumes frits et de la viande, le tout servi dans un bouillon aromatisé.

restaurant doungane

Où trouver les dounganes au Kirghizistan ?

Au Kirghizistan, plusieurs village accueille la minorité dounganes. Sokuluk et Tokmok, deux villages situés non loin de Bichkek accueille un bon nombre de dounganes. La région de Karakol, bien que peuplée de russes à l’origine, compte aujourd’hui une importante communauté de dounganes. C’est donc sans surprise que vous découvrirez la joli mosquée des dounganes ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *