Coutumes kirghizes

Les coutumes et traditions du peuple kirghize, sont à la fois riches et complexes car provenant d’un ensemble de différentes ethnies. La formation de la culture kirghize a été fortement influencée par la culture nomade turco-mongole. À cela, il faut ajouter des traditions de l’Islam, avec leurs les coutumes et croyances, qui jouent un rôle majeur dans le pays.

La culture du peuple kirghize et leur mode de vie, ont toujours été en constante évolution, se renouvelant et s’améliorant au fil du temps. Grâce à des liens familiaux et tribaux forts, les coutumes et pratiques des générations précédentes ont pu être sauvegardées et transférés dans la vie quotidienne.

Ainsi, l’accueil chaleureux des kirghizes fait partie d’un des aspects les plus iconiques du pays. Toute personne de passage, comme des voyageurs ou même des personnes invitées peuvent être accueillis dans une maison kirghize. L’hospitalité est très ancrée dans les mœurs.
Le propriétaire accueille les invités à la porte et leur propose d’entrer dans la maison. Indépendamment du revenu de la famille, l’invité se fera toujours offrir de la nourriture et un toit pour la nuit. Cette manière d’accueillir toute personne de passage est résumée dans un proverbe kirghize, « Konoktuu uyde kut bar » qui signifie « un invité dans la maison, la maison de la grâce ».

 

Les Kirghizes ont de par leur culture une grande variété de rituels, qui peuvent être divisés en catégories. On retrouve les objets de la culture matérielle, le calendrier, les migrations, et les étapes de la vie d’une personne et les événements qui lui sont associés.