La langue kirghize

La langue kirghize fait partie d’une branche des langues turques, et est parlée par quelques 4 millions de personnes dans le monde. 2,5 millions d’entre eux vivent au Kirghizistan, et les 1,5 millions restant le parlent depuis la Chine (dans la province du Xinjiang), la Mongolie, l’Afghanistan, le Pakistan, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, et le Tadjikistan. La langue kirghize est très proche du kazakh.

Dans la langue kirghize, on parle 3 dialectes distincts: celui du Nord (la base principale de la langue littéraire moderne), du sud-est et du sud-ouest.

La langue kirghize est célébrée tous les ans le 23 Septembre, en l’honneur de l’adoption en 1989, de la loi «sur la langue officielle des Kirghizes SSR », votée par le Soviet suprême de la République Kirghize (satellite de l’Union Soviétique à l’époque) et qui a donné à la langue kirghize le statut de langue officielle du pays.

Son système d’écriture résulte des changements profonds qui ont marqué l’histoire du Kirghizistan. Autrefois, et jusqu’au début du 20ème siècle (avant 1928), l’alphabet arabe servait de base. Il est toujours utilisé aujourd’hui en Chine dans la région autonome du Xinjiang. Depuis 1940 l’alphabet cyrillique est utilisé, avec l’ajout de 3 nouvelles lettres.