La démographie du pays

Le Kirghizistan est un pays qui compte près de 6 millions d’habitants dont la majorité sont des ruraux. Le Kirghizistan enregistre une population très jeune avec 30% de jeunes de moins de 15 ans et seulement 5% de personnes de plus de 65 ans pour un âge moyen de 24 ans.

La population du Kirghizistan est majoritairement composée de kirghizes mais enregistre de nombreuses autres ethnies et nationalités.

Données démographiques

Population totale : 5 957 000

Accroissement naturel : 2,1%

Population urbaine : 35,7%

Densité : 31 habitants/km²

Age moyen : 24,0 ans

L’espérance de vie en années :

– Homme : 65,5 ans
Femme : 72,7 ans

Taux d’activité : 71,2% (Source : ONU – Organisation des Nations Unies, 2014)

Origines ethniques :

Kirghiz : environ 71% de la population,

Ouzbek : environ 15%,

Russes : environ 8%,

Les dungan, les ukrainiens, les ouïgurs et les autres groupes ethniques (dont les tajiks, les turcs, les kazakhs et les tatars) forment environ 6% de la population.

Religion : Musulmane 75%, orthodoxe (russe) 20%, autres 5%

Les Kirghizes

Les kirghizes descendent de groupes ethniques turcs. Après avoir longtemps voyagé, de Sibérie au fleuve Ienisseï, les kirghizes, finirent par s’établirent dans l’Altaï et en Dzoungarie. Pour se libérer de la domination du royaume « Kokand », ils rejoignirent l’empire russe et s’installèrent alors dans le nord du pays. Les russes finirent par entrer en guerre avec le royaume Kokand et réussirent à les destituer. C’est logiquement qu’ils s’installèrent dans la région sud et créèrent la République Turkestan, qui regroupait à l’époque Sémiretchié, Syr-Daria, Fergana et Samarkand.

En 1916, certains kirghizes se mirent à fuir la répression soviétique et à migrer vers les pays voisins. C’est ainsi qu’on en retrouve encore aujourd’hui en Chine et en Ouzbékistan.

Ancien peuple nomade, les kirghizes sont aujourd’hui plus sédentaires mais continuent à élever des troupeaux de moutons, de yaks ou de chevaux.

Les kirghizes sont aujourd’hui majoritaire et le nombre continue d’évoluer depuis l’indépendance.

Les kirghizes sont principalement de confession musulmane mais ont tout de même conservé leurs traditions chamanistes.

Les autres ethnies

Outre les kirghizes, le Kirghizistan enregistre de nombreuses autres ethnies :

Les ouzbeks : ce groupe ethnique descend de peuples turcs et vivent principalement dans la vallée de Ferghana. Les Ouzbeks constituent la plus grande minorité du Kirghizistan avec 15% de la population. Ils entretiennent des liens étroits avec les autres ethnies, surtout avec les Ouïgours et les Kazaks. Les ouzbeks sont des musulmans sunnites.

Bien que kirghizes et ouzbeks vivent aujourd’hui très bien ensemble, ils ont néanmoins connu de violents affrontements notamment en 1990 à Osh lors de l’indépendance et en 2010 dans la vallée de Ferghana.

Les russes : ils constituent 9% de la population de Kirghizistan. Beaucoup plus nombreux dans les années passées, les russes ont peu a peu migré vers leur terre natale surtout depuis l’indépendance. Ils sont principalement concentrés dans le nord du pays notamment dans la capitale Bichkek.

Les Ouïgours : ils représentent seulement 1% de la population. Les ouïgours viennent principalement de la province autonome du Xinjiang en Chine. Beaucoup on fuit leur pays à cause des répressions chinoises. Pratiquant l’islam, ils peuvent plus facilement s’établirent au Kirghizistan et se rapprocher des ouzbeks qui se rapprochent fortement des us et coutumes ouïgours.

Les Dungans : comme les ouïghours, les dungans de confession musulmane, ont fuit la Chine pour trouver refuge au Kazakhstan et au Kirghizistan.

Langue

Le Kirghizistan utilise la langue russe comme langue officielle.  Néanmoins, à la suite de son obtention de l’indépendance en septembre 1991, le Kirghizistan enregistra la langue Kirghize comme langue nationale.