Cholpon-Ata

C’est sur la rive nord du lac Issyk Kul, à 265 km de Bichkek, que se trouve Cholpon-Ata, une petite bourgade de 12000 habitants.

Ville de vacances pour de nombreux kirghizes, Cholpon-Ata peine à attirer les voyageurs étrangers à cause de ses infrastructures peu modernes. Néanmoins, vous trouverez quelques hôtels, chambres d'hôtes et sanatoriums confortables pour un petit séjour au lac Issyk Kul.

Un peu d’Histoire

Cholpon-Ata veut littéralement dire « Père-vénus», le nom d’un esprit protecteur Kirghize.

Le village fut fondé en 1922 et obtint le statut de ville en 1975. Au cours de l’ère soviétique, il se transforma en petite station balnéaire très convoitée par les vacanciers de l'Union Soviétique.

Cholpon-Ata aujourd’hui

Cholpon-Ata signifiant « père des étoiles », demeure depuis la route de la soie un lieu de halte pour les voyageurs. Aujourd’hui, elle peut se targuer d'être l’une des principales station balnéaire de la région Issyk-Kul. Bien que la plupart de ses visiteurs soient de riches kazakhs, des russes et des kirghizes, Cholpon-ata tente aujourd'hui de se moderniser pour attirer davantage les touristes étrangers de l'ouest.

C'est à la mi-été que la petite station balnéaire connait un pic de visite. En effet, cette saison est idéale pour découvrir les beautés de la région et profiter du lac Issyk Kul et ses quelques plages aménagées. Autorisez-vous alors une journée de détente au soleil sur le sable chaud. Quelques brasses dans les eaux claires du lac avant une petite séance de jet-ski pourront facilement occuper votre après-midi.

Tchoponalta est également une destination prisée pour ses quelques sites touristiques. Profitez de votre séjour près du lac à Cholpon Ata pour découvrir les anciens pétroglyphes. Véritable musée à ciel ouvert, ce site pittoresque vous dévoile près de 900 roches sur lesquelles ont été dessinés des mouflons, des chevaux, des chameaux ou encore des scènes de chasse. Cet art rupestre affiche des inscriptions uniques sur chaque pierre.

En 1979 fut inauguré un musée, qui est consacré à l'histoire de la région depuis l'Antiquité au début du XXe siècle. De nombreux objets y sont exposés, représentant l'héritage des anciens nomades kirghizes. Le musée expose également des œuvres caractéristiques de la région qui témoignent des croyances religieuses des anciens habitants de la région Issyk-Kul. Le musée possède notamment divers écrits, dont beaucoup se rapportent à l'épopée de Manas.

Une autre attraction de la ville à ne pas manquer est le centre culturel Ruh-Ordo. Construit en 2007, ce complexe à l’architecture atypique et contemporaine, joue un rôle non seulement religieux mais aussi culturel. Outre ses 5 monuments dédiés aux religions islamique, orthodoxe, catholique, juive et bouddhiste; divers événements culturels y ont lieu. Tout le complexe contraste fortement avec ce que vous aurez pu déjà apercevoir des infrastructures kirghizes et mérite réellement qu'on s'y arrête.

Par ailleurs, si vous souhaitez flâner tranquillement dans la ville, vous pourrez tomber sur la statue de Lénine et le musée du célèbre écrivain kirghize « Tchinguiz Aïtmatov ».

L'escale à Cholpon Ata lors d'un voyage au Kirghizistan sera assurément riche en découvertes et vous promettra quelques jours de détentes bien agréables avant de repartir sur la route.

Comment s’y rendre ?

Cholpon-Alta dispose d’un aéroport, à 15 km à l’est de Tamchi. Il est desservie deux fois par semaine par des vols depuis Osh

Il existe également des taxis collectifs qui partent de Bichkek vers Cholpon-Ata. Le trajet peut durer environ entre 3-4 heures de route.