Chatyr-Kul

Le lac Chatyr-Köl se situe entre les crêtes de l’At-Bashi et Torugart-Too à 3 350 m d’altitude. Il est le troisième plus grand lac du Kirghizistan avec une superficie de 180 km2. Le nom du lac signifie littéralement en Kirghize « lac céleste » en raison de son emplacement en altitude.

Le lac est un site Ramsar de la biodiversité d’importance mondiale. Il est connu pour être un lieu de repos pour plusieurs races d’oiseaux sauvages, bien qu’il n’y ait pas de poissons dans le lac mais seulement des crevettes d'eau douce.

Un peu d’histoire

Le lac fut découvert le 11 mars 1859 par le célèbre voyageur et chercheur de L’Asie centrale, Chokan Valikhanov.

Le lac Chatyr-Köl

Chatyr-Köl est un lac alpin endoréique et relativement peu profond (jusqu’à 20 m de profondeur) qui s'étend sur 23 km de long et 10 km de large. Il est principalement alimenté par les glaciers. Le bassin occupe la partie la plus basse de la cavité tectonique située entre les plages d’At-Bashi et Torugart-Too à une altitude de 3 350 mètres au-dessus du niveau de la mer.

En été, la région du lac enregistre des températures relativement fraiches mais agréables avoisinant les 10°C tandis qu'en hiver, les températures peuvent parfois descendre sous la barre des -20°C ce qui explique que d'octobre à avril le lac est généralement gelé.

Le paysage qui entoure le lac et qui vous accompagnera tout au long de votre circuit est spectaculaire. À pied ou à cheval, vous pourrez découvrir les environs et profiter de la vue sur les eaux bleues du lac dans lesquelles se reflètent les sommets enneigés des montagnes.

Une randonnée à pieds depuis Tash Rabat permet de découvrir des paysages fascinants. Une montée est possible en 4-5 heures ou 7 à 8 heures de marche l'aller/retour sans descente jusqu'au lac mais la difficulté de l'altitude et du climat parfois instable peut rendre la marche pénible. Il est donc préférable de faire cette randonnée tranquillement sur deux jours pour profiter pleinement de l'endroit. Attention néanmoins, le lac étant situé en zone frontalière avec la Chine, il faudra vous munir d'un border permit (permis frontalier) pour pouvoir y accéder sans problème.

Les abords du lac sont très marécageux et peuvent être dangereux pour ceux qui viendraient à s'y enfoncer donc ne négligez pas la présence d'un guide.

Habitat de nombreuses espèces animales, vous pourrez peut être espérer repérer au loin un léopards des neiges ou croiser sur votre chemin quelques marmottes, chèvres de montagnes et oies de montagne.

À quelques kilomètres au sud de la chaîne de montagne Torugart-Too, vous pourrez découvrir le Petit Chatyr Köl, relié au lac principal par un canal. Non loin de là, quelques sources thermales, une réserve naturelle et un mausolée permettent de faire une petite halte sympathique.

Comment s’y rendre ?

Avant le passage du col de Dolon, une route bifurque vers l’ouest en direction du lac Chatyr-Köl. On atteint le lac après une cinquantaine de kilomètres de route cabossée.

Vous pouvez également vous y rendre depuis le caravansérail de Tash Rabat à pied ou à cheval. Cela peut vous prendre entre 2 à 3 heures de route pour atteindre le col, et observer le lac. Pour atteindre le lac, il vous faudra en moyenne 5 à 6heures.