Bichkek

Bichkek est la capitale de la république du Kirghizistan. Située dans la vallée Chui, au pied de la chaîne de montagnes Tien Shan, cette grande ville est généralement le point de chute de tous les voyageurs. Ils n’y restent pourtant jamais très longtemps bien qu'elle possède quelques beaux atouts. Prenez donc le temps de la découvrir.

 

Un peu d'histoire

 

L’emplacement de Bichkek n'était à l'origine qu'un lieu de passage sur la Route de la Soie. En 1825, le khan de Kokand y fit construire un fort qui permettait de contrôler les routes caravanières et d’accueillir des tribus kirghizes. Cette forteresse fut conquise et détruite par les forces russes en 1862 et en 1868, ses ruines servirent à édifier les premières maisons de Pichpek, une ville qui n'allait cesser de se développer.

En 1925, la région autonome Kara-kirghiz fut créée en Turkestan russe. En 1926, Pichpek fut rebaptisée Frounze par les autorités soviétiques, en l’honneur du commandant militaire Mikhaïl Vassilievitch Frounze, avant de devenir, en 1936, la capitale de la République socialiste soviétique Kirghize.

Ce n’est qu’en 1992 que le parlement Kirghize changea le nom de la capitale en Bichkek après la dislocation de l’Union Soviétique et l’ascension du Kirghizistan au rang d’État souverain.

 

Découvrir Bichkek

 

Bichkek dispose de quelques attraits qui pourront pleinement vous occuper avant de partir à la conquête des terres nomades kirghizes. L'influence soviétique y est très présente notamment dans l'architecture et l’urbanisme avec ses gros blocs d'immeubles en béton et ses très larges et longues avenues rectilignes. Les bâtiments du gouvernement ainsi que les monuments de la grande guerre du pays sont également de parfaits témoins du passé sous occupation russe. Vous ne manquerez pas toutefois de relever la différence élégante de quelques édifices néoclassiques comme l’Opéra et le Ballet national ou encore certaines universités.

Au centre de la ville, la place Ala-Too ornée de fontaines vous permettra d’assister à la relève de la garde, au pas de l’oie devant le drapeau national, avant de partir visiter quelques grands musées dont le musée historique qui restitue l’histoire du pays, du néolithique à nos jours, et révèle notamment une étonnante collection d’art pictural de propagande soviétique, ou encore le musée des beaux-arts et ses très belles expositions de tapis de feutre, de broderies et de tableaux.

Si vous n'avez pas peur de vous immerger dans la foule, rendez-vous au célèbre bazar Osh. Bigarré et grouillant d’animation, ce grand marché sera l'occasion d’aborder la vraie vie kirghize et de vous imprégner de la culture du pays. Les sourires affichés et la bonne ambiance régnante vous donneront une première impression de la sympathie des locaux. Faites tout de même attention aux pickpockets qui voient en tous touristes des "proies" faciles.

Bichkek est aussi connue pour être l’une des capitales les plus vertes du monde (100m2 d’espace vert par habitant). Vous pourrez le vérifier notamment en flânant sur la très arborée avenue Erkindik (de la Liberté) ou du côté du Parc Dubovy qui abrite quelques jolies sculptures à l’ombre de ses grands chênes.

En soirée, offrez-vous un instant mémorable en assistant à un spectacle de ballet ou un opéra russe. Si vous êtes fan de musique classique, vous choisirez plutôt la salle de concert Etat Philharmony. A moins que vous ne préfériez l’ambiance beaucoup plus décontractée du parc Panfilov où les locaux affluent les soirs d’été pour se régaler de brochettes et de glaces au son de karaokés improvisés et faire quelques tours de manège sous les étoiles.

 

Comment s'y rendre ?

 

Bichkek dispose d'un aéroport situé à environ 25 km de la ville. L'aéroport International de Manas est le principal aéroport du pays et est desservi par des vols en provenance de la Mongolie, de la Turquie, de la Russie, de la Chine, de l’Ouzbékistan et du Kazakhstan. Bichkek dispose de deux stations de bus principales. La gare routière de l’est est le terminal pour les minibus vers diverses destinations aux alentours de la ville. Les bus longues distances desservent toutes les régions du pays. Il existe aussi un service de train deux fois par semaine de Bichkek à Moscou, avec compartiments de 2 et 4 couchettes et wagon-restaurant.